Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : sauge des pr��s

  • LA SAUGE DES PRES (lamiacées)

    C'est une vivace de 30 à 80 cm de haut, en rosette au printemps avec des feuilles larges, gaufrées, vert foncé et en fleurs de mai à août, très fréquente dans les prés, le bord des chemins et des champs. Elle est assez belle (bien que poilue...), en touffes, ramifiée et dégage un parfum plus doux que celui de la sauge officinale. Les fins et longs "cheveux" enchevêtrés dans les fleurs, sur ma photo, proviennent d'une autre plante...

     

    nature,fleurs,herbier,photos

     

     Les fleurs, dressées le long d'une longue tige, sont d'un bleu violet intense (parfois roses ou blanches), avec une corolle à 2 lèvres, la supérieure en forme de capuchon avec 2 étamines. Quand une abeille vient butiner la fleur, son poids fait basculer la lèvre supérieure vers le bas, et le pollen est alors déposé sur le corps de l'animal lequel, en visitant ensuite une autre sauge, déposera ce pollen sur le long pistil qui dépasse. La lèvre inférieure, à 3 lobes, est plus courte.

    Comme la sauge officinale, cette sauge sauvage, a de nombreuses vertus médicinales (les mêmes) mais en moins marqué. Et souvenez-vous : qui a de la sauge dans son jardin, ne connaît pas le médecin.

     

     

     

  • LA GERMANDREE DES BOIS (lamiacées)

    Ses feuilles caractéristiques et gaufrées ressemblent à celles de la sauge officinale et tout naturellement, cette plante forestière très commune dans les bois, a pris le nom commun de sauge des bois. Ses autres noms communs : thé des bois, herbe du rouvre.

     

    nature,fleurs,herbier,photos

     

    C'est une vivace de 20 à 40 cm de haut, à souche rampante, poilue, à tige carrée... qui sent un peu l'ail quand on la froisse. Les feuilles ont la forme de coeur, sont opposées, dentées, très ridées.

    Les fleurs sont réunis en épis dressés au sommet de la tige, jaune/vert, poilues, par paire avec des étamines très longues dépassant la corolle. Floraison de juin à septembre.

    Les germandrées sont de nos jours reconnues toxiques notamment au niveau hépatique. Elles ont une saveur très amère.

  • L'HERBE AU VENT (lamiacées)

    Cette magnifique plante vivace qui pousse en grosse touffe arrondie (mais pas à Senlisse), avec ses fleurs roses en casque allongé, ressemble un peu à une sauge. Elle mesure 20 à 60 cm.

    On la trouve dans la Drôme, en Ardèche... dans les endroits secs (coteaux arides, talus, rocailles, chemins).

    Elle fleurit de mai à juillet, puis séche et est dispersée au vent.

     

    herbeauvent.jpg

     

  • LES FLEURS EN MONTAGNE

    A la montagne, les hivers sont longs et le mois de juin est le moment de l'année ou toutes les plantes se dépêchent de fleurir pendant que le soleil est présent.

    C'est parfois un vrai rassemblement... Voici quelques-unes (parmi beaucoup d'autres) de ces fleurs rencontrées, en Haute Savoie (en moyenne montagne), au début du mois de juin.  

    astrance.jpg

    astrance (cliquer ICI)

    renoncule à feuilles d'aconit .jpg

    renoncule à feuilles d'aconit

    pimprenelle.jpg

    pimprenelle (ICI)

    sauge des prés 2.jpg

    sauge des prés (ICI)

    géranium des forêts.jpg.jpg

    géranium des forêts (ICI)

    trolle d'Europe.jpg

    trolle d'Europe (ICI)

    benoite des ruisseaux.jpg

    benoîte des ruisseaux (ICI)

  • LA PULMONAIRE (borraginacées)

    "Le poumon, le poumon, vous dis-je ..." Et oui, son nom provient du mot "poumon" car autrefois, elle était recherchée pour ses vertus pectorales. De nos jours, la science moderne lui dénie ces propriétés et elle est même considérée comme suspecte toxique par certains. Ses autres noms ? Herbe aux poumons, sauge de Jérusalem.

     

    nature,fleurs,plantes,photos,herbier

     

    C'est une vivace à rhizome de 15 à 40 cm , rugueuse, avec des poils. Les feuilles sont souvent tachées de blanc, les supérieures ovales, engainantes (ces feuilles augmentent leur nombre après la floraison). La tige est épaisse, velue et anguleuse et porte un groupe de fleurs en tube, d'abord rouges en bouton, puis passant progressivement à un beau bleu. Floraison de mars à mai.

    Cette plante est assez fréquente dans la nature, dans les bois ombragés. Pour tout dire, je ne l'ai pas trouvée autour de Senlisse mais dans la région d'Orléans.