compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LE LACTAIRE DE L'EPICEA (russulacées)

C'est un champignon assez commun que l'on trouve dans les bois de résineux de la fin de l'été à l'automne. Il serait comestible (selon certains...) mais beaucoup moins bon que le lactaire délicieux. Son autre nom est lactaire détestable !

 

jlu6.jpg

 

Sa chair est de couleur blanc orangé, verdissant après la coupe. Et comme tous les lactaires, il laisse échapper un latex (ou lait) quand on le brise.

Attention à ne pas le confondre avec le lactaire délicieux ou le lactaire sanguin qui lui ressemblent beaucoup. Pas évident de distinguer tous ces lactaires !

Personnellement, je préfère nettement ce champignon là, trouvé ce matin...

 

nm8f.jpg

Commentaires

  • Les lactaires sont devenus très rares chez moi, mais cette année, je trouve des trompettes et des pieds de mouton en abondance.

  • C'est là que l'on est content de l'humidité du temps ... propice à l'apparition de ces belles "bêtes" !!!
    Deux belles photos de ces hôtes des sous-bois !!!

  • Olivier : ici, pas encore la grosse pousse en ce qui concerne les cèpes mais j'espère tout de même car ces dernières années, ils venaient de plus en plus tard notamment jusqu'au 1er novembre.
    MAP : c'est humide mais finalement, il n'a pas beaucoup plu par ici ces derniers temps et la mare de Senlisse est presque à sec.

  • En champignons je n'y connais rien
    mais ils sont chouettes !
    l'autre jour je me suis trouvée face à "un chemin" d'énormes champignons de 30 cm de diamètre.
    en regardant sur Google, j'ai reconnu les lactaires veloutés.
    je n'avais jamais vu ça encore ! impressionnant car énormes et ça faisait un beau trajet à virages.
    au cas où tu puisses l'ouvrir, voici le lien :
    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=620122684707223&set=a.552355374817288.1073741828.552337741485718&type=1&theater

  • Enorme ! Oui, je viens de regarder : c'est peut-être le lactaire velouté. Il aurait fallu regarder si quand on le casse, il laisse échapper du "lait"...

  • et oui, mais ça, je n'y ai pas pensé. J'étais tellement surprise par la grosseur de chacun et la quantité sur le terrain !
    Pas toxiques mais pas mangeables pour autant.

  • Ah ! en ce qui concerne mes champignons, un spécialiste me dit que c'est très probablement des
    leucopaxilles gigantesques
    voilà voilà pour l'info

Les commentaires sont fermés.