Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

FLORE DE SENLISSE

  • LE MARCHE DES ENFANTS ROUGES

    C'est un lieu relativement peu connu. Il est situé dans le 3ème arrondissement de Paris et est classé à l'inventaire des Monuments Historiques depuis 1982. Il a été baptisé de ce nom en souvenir des pensionnaires d'un ancien orphelinat vêtus d'un habit rouge.

      

    Hebergeur d'image

     

    Aujourd'hui, les habitants du quartier et les badauds sont nombreux à s'y presser notamment le dimanche matin pour y faire le plein de produits frais mais aussi et surtout pour y déjeuner entre midi et deux. C'est petit (2 000 m2) et il faut jouer des coudes à la belle saison pour se faire servir.

     

    Hebergeur d'image

     

    C'est un espace de grande convivialité et de dépaysement original avec les terrasses de petits restaurants et de traiteurs (Maroc, Italie, Asie...). Un lieu tout à fait insolite.

  • SUZANNE DROUET-AZAM

    Peu de Senlissois, sans doute, savent que Suzanne Drouet-Azam, une femme peintre peu connue, a habité Senlisse autrefois. Elle serait née en 1908 et je n'en sais pas plus à son sujet. Toutefois, je me souviens vaguement  que lorsque j'étais enfant, mon père évoquait parfois les "dames Azam" de Senlisse. La mère et la fille ? Les deux soeurs ?

     

    Upload images

     

    Je viens de retrouver deux petits tableaux (huiles sur contreplaqué) de Suzanne Drouet-Azam dont un qui représente très certainement le village de Senlisse avec son église. J'aimerais bien en savoir plus sur cette femme peintre...

     

  • CHERCHEZ L'ERREUR !

    Il y a quelques années, la taxe des ordures ménagères avait fortement augmenté dans la plupart des communes de la région de Rambouillet. Et si je me souviens bien, les raisons invoquées pour cette augmentation avaient fait l'objet de nombreuses controverses.

      

    Hebergeur d'image

     (photo internet)

    Le sujet m'intéresse donc et j'ai entendu à la radio, au début de l'année, un reportage qui m'a fait sursauter. Dans une ville de France, il a été décidé d'instaurer sur toute l'année 2014 un système de ramassage des ordures ménagères avec paiement en fonction du tri sélectif réellement effectué mais aussi et surtout de la quantité des ordures de chacun.

    Les habitants de cette ville semblent avoir été très concernés par cette expérience puisque le poids total des déchets collectés à fortement baissé : 22 % par rapport à l'année précédente. Et le journaliste de se réjouir puisque cela a permis, a-t-il dit, de réduire le montant de la taxe totale payée par l'ensemble des habitants de... 5 à 6 %.

    Je ne suis pas un spécialiste et certains vont sans doute me dire que les charges fixes sont incompresssibles, que la TVA a augmenté, que... mais j'ai tout de même l'impression que cela cache peut-être aussi une véritable hausse. Ce n'est bien sûr qu'une impression :-)

    Triez, triez, triez toujours plus, prenez de la peine...