Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2014

LA CHLORE PERFOLIEE (gentianacées)

C'est une plante herbacée annuelle. Elle est originale car on dirait que la tige transperce les feuilles. En fait, les feuilles bleutées et opposées sont soudées deux par deux à la base.

 

Hebergeur d'image

 

La floraison intervient de juin à août (6 à 8 pétales).

 

Hebergeur d'image

 

Elle adore les sols calcaires et même crayeux. J'ai trouvé celle-ci en Savoie à 700 m d'altitude, au mois de juin dernier.  

Bernard P.

15/07/2014

LE GENET AILE (fabacées)

C'est une plante commune de 10 à 30 cm, facilement reconnaissable et ne pouvant guère être confondue avec une autre.

   

Hebergeur d'image

 

Elle pousse en touffes plutôt denses, avec des tiges donnant naissance à des rameaux simples et dressés, ailés et poilus, les feuilles étant petites et caduques. Les fleurs (mai à juillet) sont sessiles, en grappes. 

 

Hebergeur d'image

 

On la trouve un peu partout au bord des chemins, dans les prairies... Celles des photos étaient à 1000 m d'altitude environ, sur le magnifique et sauvage plateau du Cézallier, en Auvergne.

 

 

22/05/2014

LA RAVENELLE (brassicacées)

C'est l'une des "mauvaises herbes" des champs les plus répandues et l'ancêtre du radis. Elle forme une touffe assez étalée de 20 à 60 cm de hauteur avec des tiges à poils rugueux.

 

Hebergeur d'image

 

Les fleurs (avril à septembre) sont blanches ou jaunes.

 

Hebergeur d'image

 

Et les fruits sont des siliques à renflements. 

 

Hebergeur d'image

 

Cette plante, parfois confondue avec la moutarde, pousse souvent dans les cultures sans avoir été semée.

Les graines auraient des propriétés médicinales stimulantes et antirhumatismales.

 

04/11/2013

CORYDALE JAUNE (papavéracées)

J'ai retrouvé dans mes photos de l'été dernier cette "mauvaise herbe" plutôt gracieuse.

C'est une vivace au feuillage persistant que l'on trouve en touffes de 20 à 40 cm de hauteur. Elle fait des fleurs jaunes (d'avril à octobre), a l'habitude de pousser seulement où elle se plaît et se reproduit par dissémination de ses graines. Inutile donc de vouloir la domestiquer, vive la liberté !

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

29/09/2013

LE DIPLOTAXIS A PETITES FEUILLES (brassicacées)

Encore une plante à fleurs jaunes que je rencontre souvent au bord de la mer en Bretagne.

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

C'est une plante bisannuelle ou vivace de 30 à 80 cm avec des feuilles bleu/vert, surtout à la base de la plante, découpées en plusieurs segments, et dégageant une forte odeur au froissement. Les fleurs (mai à septembre) sont d'un beau jaune souffre.

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

Cette plante a un autre nom : la roquette jaune.

23/09/2013

LE FENOUIL COMMUN (apiacées)

A chaque fois que je me rends en Bretagne (ou dans le Cotentin), durant le mois de septembre, je suis saisi au cours de mes balades en bord de mer par les odeurs puissantes du fenouil qui prolifère. J'adore ce parfum d'anis si particulier et accentué après la floraison, quand les graines sont grillées par le soleil. Ici, sur la photo, c'était près de Saint-Jacut-de-la-Mer, et il était encore en fleurs.

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

Le fenouil commun est une plante vivace ou bisannuelle de 0,50 à 2,50 m, aux tiges vert/bleu qui sont pleines mais se creusent avec l'âge. Quant aux fleurs (juillet à septembre), elles sont regroupées en grandes ombelles au sommet des tiges.

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

Le fenouil commun est surtout fréquent dans le bassin méditerranéen. Il ressemble beaucoup à l'aneth odorant et j'espère donc ne pas m'être trompé.

24/08/2013

LA JUSSIE

Il y a deux semaines, je suis allé en Sologne, limite de l'Indre. Le long du Cher, à un endroit que je connais bien, pour la première fois j'ai vu la jussie, cette maudite plante invasive.

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

En revenant, encore la jussie sur la Loire en passant le pont de Beaugency. Et pourtant, ce fleuve n'est pas considéré comme particulièrement tranquille et propice à la prolifération de cette plante.

  

Image Hosted by ImageShack.us

 

Le plus terrible, c'est qu'il n'y a pratiquement aucun moyen vraiment efficace de s'en débarasser. Une véritable calamité !!!