/Users/bernardpoulain/Desktop/googlebc892f82d975c592.html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Plantes à fleurs jaunes

  • L'AJONC D'EUROPE (fabacées)

    On reconnaît facilement cet arbuste (1 m à 2,50 m) aux belles fleurs jaunes parfumées lesquelles sont largement butinées par les abeilles. Il fleurit parfois presque toute l'année et le plus souvent très tôt en saison (février/mars). Par ailleurs, ses rameaux sont couverts d'épines robustes, et il est fréquent à l'état sauvage (notamment dans les landes de l'Ouest de la France, le Centre) et dans les haies défensives. 

    ajonc d'Europe.jpg

    Les tiges sont très ramifiées sur toute leur longueur et tous les rameaux, principaux comme latéraux, sont transformés en épines acérées. Quant aux feuilles, elles sont aussi également transformées en épines.  L’ensemble confère ainsi à l’arbuste un port en touffe dense hérissée d’épines et particulièrement impénétrable.

    Les fruits sont des  gousses couvertes d'une pilosité abondante. Par temps sec et à maturuté, elles éclatent et libèrent des graines très appréciées des fourmis qui les transportent jusqu'au nid, consomment une partie de ces graines et rejettent le reste des graines qui donnent ainsi naissance à de nouveaux ajoncs plus ou moins éloignés du pied d'origine. Ces fruits sont toxiques. 

    Ne pas confondre avec les genêts qui eux, ne sont pas hérissés de piquants.

     

  • LES FLEURS DU NOISETIER

    Le noisetier (ou coudrier) est un arbrisseau original...

    Sa floraison est très précoce car elle intervient en plein hiver, de janvier à mars. Les fleurs unisexuées sont réunies en inflorescences. Les f. mâles apparaissent à la base des rameaux de l'année, par groupes de plusieurs chatons bien visibles (4 à 6 cm de long), pendants et jaunes, et connues de tous.

    _noisetier fleur mâle.jpg

    Quant aux f.femelles, elles sont beaucoup plus petites, discrètes et passent souvent inaperçues. Cependant, à bien regarder, on peut voir des stigmates rouges, dressés et sessiles.

    noisetier fleur femelle.jpg

    Attention, risque de pollen allergisant.

  • LE TOPINAMBOUR (astéracées)

    Ce légume/racine un peu oublié mais qui revient à la mode est aussi appelé poire de terre ou artichaut de Jérusalem.

    C'est une plante vivace, facile à cultiver, avec des fleurs jaunes, des racines qui sont des tubercules et des hautes tiges droites.

    Le topinambour est riche en fer, en fibres, en potassium, et en phosphore. Il a une saveur sucrée rappelant un peu celle de l'artichaut. 

    La plante est assez facile à reconnaître :

    Topinambour.jpg

  • L'IRIS FETIDE (iridacées)

    C'est une plante herbacée vivace relativement commune qui aime plutôt les endroits ombragés et vit principalement dans les sous-bois du sud et de l'ouest de la France.

    Les feuilles sont effilées avec des nervures parallèles. La nervure centrale est saillante.

    La floraison intervient entre mai et juillet, avec 3 grandes pétales jaunes et 6 pétales plus étroits et d'une autre couleur. 

     

    iris fétide.jpg
     
     
    Le fruit (septembre) est une grosse capsule bosselée qui contient de nombreuses graines rouges, toxiques pour l'homme mais mais aussi pour le bétail (pour les les oiseaux, je ne sais pas...).
     

    2588109333.jpg

     
    Quand on froisse les feuilles, une légère odeur désagréable se dégage parfois. Ses autres noms communs sont iris gigot et iris puant.
     
    Puant... mais belle fleur 
     
     
     
  • LE ROSIER DE BANKS "LUTEA"

    J'ai déjà écrit ICI au sujet de ce magnifique rosier liane, aux très nombreuses petites fleurs d'un beau jaune tendre, sans épine et qui fleurit tôt en saison, dès le mois de mai par chez moi et en avril, dans le midi de la France.

    Le rosier de Gilles à Senlisse n'a pas survécu aux travaux dans la rue. Quel dommage !

    Alors voici quelques photos de rosiers de Banks qui étaient en en pleine floraison le mois dernier dans le sud de la France. J'aime !

    rosier Banks.jpg

    rosier Banks 1.jpg

    rosier de Banks.jpg

     

     

     

  • L'HERBE AUX HEMOROIDES...

    C'est la ficaire (ficaria verna) ou fausse renoncule, de la famille des renonculacées.

     

    ficaire.jpg

    J'aime cette petite vivace aux feuilles en forme de coeur et aux fleurs d'un jaune vif éclatant car elle apparait dès la fin de l'hiver. On peut la considérer comme un bon couvre-sol pour les zones d'ombre humides même si c'est une adventice sérieuse car très prolifique. 

    Autrefois, il y a longtemps... on soignait les hémoroïdes avec une préparation à base de racines de cette plante et de saindoux. 

    Enfin, il existe quelques variétés horticoles à fleurs doubles.