compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Plantes à fleurs jaunes

  • PENSEE SAUVAGE OU PENSEE TRICOLORE (violacée)

    C'est une plante très variable, de la famille des violettes, annuelle ou bisannuelle, basse à petite (10 à 40 cm), qui fleurit de mai à septembre. Le fruit est une capsule.

     

    Hebergeur d'image

     

    Souvent tricolore d'où son nom latin viola tricolor (jaune, blanc, bleu/violet). Très commune dans toute l'Europe (bord des chemins, cultures, jachères...).

     

    Upload images

     

    Elle est très recherchée pour son action dans les traitements de certaines affections cutanées et aurait des effets bénéfiques contre les maladies de la peau (acné, eczéma, psoriasis). Elle aurait aussi vertus sédatives.

    Une plante toute mignonne, souvent rencontrée lors de balades en moyenne montagne !

     

  • ARNICA MONTANA (astéracées)

    Elle a d'autres noms : plantain des Alpes (à cause de la forme lancéolée de ses feuilles), tabac des Vosges, tabac des Alpes...

     

    Hebergeur d'image

     

    Cette plante vivace toxique est cueillie à l'état sauvage car très demandée par les laboratoires pharmaceutiques (produits phytothérapeutiques et homéopathiques). Elle fait l'objet en conséquence de mesures de protection dans beaucoup de pays dont la France et elle devient rare. On la trouve principalement dans les pâturages de montagne.

     

    Upload images

     

    La rencontre a eu lieu en moyenne montagne (800/1000 m), dans le Cantal, en juin dernier. 

     

  • LA GIROFLEE DES MURAILLES (brassicacées)

    Elle est appelée aussi Ravenelle. C'est une plante vivace ou bi-annuelle, de 20 à 80 cm, assez commune en France qui pousse sur les vieux murs, les rochers, les falaises et qui aime le grand soleil.

     

    Hebergeur d'image

     

    La tige est souvent ligneuse à la base. La fleur est jaune, orange, pourpre, brun, violette ou panachée et la floraison intevient au printemps (mars à juin). Les fruits sont des siliques dressées.

        

    Upload images

     

    L'essence de giroflée est recherchée par la parfumerie. Attention, ne pas manger car toxique.

     

    Hebergeur d'image

     

     

  • ANTHEMIS DES TEINTURIERS (astéracées)

    Encore une découverte récente au bord d'un chemin, tout près de Senlisse. 

     

    Hebergeur d'image

     

    C'est une plante herbacée vivace de taille moyenne, aux tiges dressées souvent ramifiées et aux feuilles dentées, appelée aussi cota des teinturiers ou camomille des teinturiers. Elle est très commune (sauf en région méditerranéenne) et est cultivée souvent dans les jardins. C'est aussi une adventice.

     

    Upload images

     

    La floraison intervient de juin à septembre. Les fruits sont des akènes.

    Autrefois, on extrayait de cette plante une teinture jaune, d'où son nom.

     

     

  • LA VESCE JAUNE (fabacées)

    La vesce commune a une fleur de couleur violacée alors que la couleur de cette vesce est jaune, ce qui est plus rare. 

     

    Upload images

     

    Il s'agit d'une plante grimpante de 10 à 50 cm qui pousse généralement dans la région méditerranéenne, au bord des chemins secs et des champs.

    La floraison intervient de mai à août et les fruits sont des gousses. 

    Inconnue à Senlisse...

  • BANKS LUTEA (rosacées)

    C'est un rosier tout à fait original et beau avec une multitude de petites fleurs jaunes qui apparaissent dès le début du mois de mai. La fleur ressemble vaguement à la corette du Japon.


    Hebergeur d'image

     

    Ce rosier grimpant est pratiquement sans épines, il a un feuillage persistant (rare pour un rosier), et est peu exigeant quant à la terre dans la quelle il vit. Par contre, choisir peut-être un endroit un peu abrité car il n'aime pas trop les hivers rigoureux.

     

    Upload images

     

    J'ai remarqué ce joli rosier, très généreux en fleurs, dans notre village de Senlisse, sur la place de l'église. Un Senlissois (merci Gilles) a eu la bonne idée de le planter contre sa maison. Ce serait sympa si chaque habitant de Senlisse plantait ainsi un rosier devant sa maison, son mur ou son portail... comme à Grignan, si je me souviens bien. On peut rêver un peu, non ? 

    A bientôt !