compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Plantes à fleurs rouges/roses

  • CIRSE DES CHAMPS (astéracées)

    C'est une vivace très fréquente dans les prairies, les terrains cultivés, les jardins, et envahissante car se propageant très vite grâce à ses rhizomes souterrains. 

     

    Hebergeur d'image

     

    Elle mesure 0,30 m à 1,50 m, avec une tige ramifiée au sommet et des feuilles à épines supérieures embrassant la tige (face inférieure à duvet blanc).  

     

    Hebergeur d'image

     

    Les fleurs sont regroupées en capitule, c'est-à-dire que ce qui paraît être une fleur unique est en réalité un amas de fleurs, roses ou lilas.Floraison de juin à septembre.

    Les akènes sont comprimés, avec une surface lisse et un sommet tronqué. Ils sont glabres. Ils portent plusieurs rangées de soies plumeuses.

  • ORCHIS D'HYERES (orchidacées)

    C'est l'orchis olbiensis... je crois.

     

    Hebergeur d'image

     

    Cette petite orchidée se rencontre dans les bois clairs, les garrigues ou les pelouses rocailleuses en région Méditerranéenne.

    Les feuilles basales ne sont pas maculées mais simplement mouchetées. La hampe floral est rougeâtre dans le haut. L'inflorescence ne contient que peu de fleurs. L'éperon est très long et ascendant.

    Trouvée en mars dans les Corbières.

  • PIED DE COQ (fabacées)

    Cette plante vivace, en forme de buisson, dont le nom latin est dorycnium hirsutum pousse principalement dans la région méditerranéenne. Elle mesure 20 à 60 cm de haut et on la rencontre noamment dans la garrigue, le maquis et les sols calcaires, rocailleux et pauvres. 

    dorycnic hirsute.jpg

    Les tiges et le feuillage vert/bleuté sont entièrement velus. La floraison intervient de mai à juillet avec des petites fleurs blanches/rosées. Les fruits sont des gousses.

    pied de coq.jpg

     

  • LA RENOUEE BISTORTE (polygonacées)

    Cette langue-de-boeuf, son autre nom vernaculaire, est une plante herbacée vivace de 20 à 80 cm, commune en grandes colonies dans les prairies humides, les bois clairs, en montagne (au dessus de 300 m). Elle est de la même famille que l'oseille.

     

    Hebergeur d'image

     

    Les feuilles sont allongées, et d'un vert bleuté en dessous. La fleur (rose ou pastel) en épi unique termine la tige; les étamines sont plus longues que les pétales; floraison de mai à juillet. Le fruit est une noix aplatie et vernissée.

     

    Upload images

     

    C'est un bon légume sauvage pour les soupes; contient du magnésium et du calcium. Enfin, j'ai lu que dans les Vosges les enfants appellent cette fleur la brosse à dent...

     

  • LES SPERGULAIRES (caryophyllacées)

    On les trouve (nombreuses espèces) sur les sols salés du littoral marin et dans certaines prairies.

     

    Hebergeur d'image

     

    C'est une plante herbacée annuelle ou bisannuelle de la famille des oeillets, aux tiges grêles (10 à 30 cm), ramifiées, avec des poils  glanduleux et des feuilles opposées.

     

    Upload images

     

    La floraison intervient de juin à août, les pétales sont parfois teintés de blanc à la base et sont plus courts ou égalent les sépales. Les fruits sont des capsules globuleuses.

  • LE CHARDON LAITEUX (astéracées) ou galactite cotonneux

    C'est une plante méditerranéenne à tige dressée, duveteuse, ramifiée, proche des cirses et des chardons, de 50 cm à 100 cm.

     

    Hebergeur d'image

     

    Les feuilles avec une nervure centrale blanches sont étroites, épineuses, et la fleur formée de capitules lilas à pourpre sont dressées (floraison d'avril à luillet). Très commune.

     

    Upload images

     

    Les fruits sont des akènes, avec des aigrettes plumeuses.

  • LES CISTES (cistacées)

    Pourquoi le pluriel dans mon titre ? Parce qu'il existe des cistes à fleurs blanches et d'autres à fleurs roses.

     

    Hebergeur d'image

     

    Ce sont des petits arbustes de 50 cm à 100 cm, très communs dans toute la région méditerranéenne (guarrigue, maquis), qui aiment le soleil mais qui supportent aussi des températures nettement négatives en hiver. La floraison intervient d'avril à juillet. J'aime beaucoup les fleurs légèrement froissées et très décoratives.

     

    Upload images

     

    Ils ont la particularité de revivre même après des incendies... et ils sont fréquents dans le midi de la France. 

  • LE TREFLE ETOILE (fabacées)

    Une extraordinaire fleur que trifolium stellatum. C'est une mauvaise herbe basse (5 à 20 cm de haut) commune surtout dans les prairies sèches méditerranéennes, au bord des routes. Preuve qu'il y a des très belles fleurs parmi les mauvaises herbes...

     

    Hebergeur d'image

     

    C'est une annuelle aux feuilles à 3 folioles ovales, légèrement échancrées dans le haut. Poils soyeux et blanchâtres. Le calice est presque aussi long que la corolle et a des dents qui s'étalent en étoiles après la floraison

     

    Upload images

     

    Floraison de mai à juillet.

  • LE SILENE GALLICA (caryophyllacées)

    C'est le silène de France. On trouve dans le genre "silène" le s. de Suède, le s. de Corse, le s. d'Italie, le s. enflé, le compagnon blanc, le cure-oreille... et bien d'autres encore aux noms vernaculaires plus ou moins curieux.

     

    Hebergeur d'image

     

    Cette petite plante grêle est annuelle, velue et glanduleuse, haute de 20 à 40 cm. Elle se rencontre dans les Alpes et en région méditerranéenne, au bord des chemins, dans les cultures et dans les champs.

     

    Upload images

     

    Elle fleurit de mai à juillet. La fleur est blanche, rose ou rouge. Les graines issuers d'une même plante fleurissent en couleurs différentes. La variété quinquevulnera est particulièrement belle avec ses pétales rouges bordées de blanc.

     

  • TILLANDSIA BERGERI (broméliacées)

    Des nouvelles de ma plante épiphyte, la "fille de l'air"... dont j'ai déjà parlé ICI, son surnom provenant du fait qu'elle se retrouve souvent accrochée à une branche d'arbre, un  fil de fer ou tout autre support auquel on a bien voulu la fixer.

     

    Hebergeur d'image

     

    Je rappelle que cette plante se nourrit de l'air ambiant, les feuilles ayant le pouvoir d'absorber l'humidité de l'air. Les eaux de ruissellement lui apportent les sels minéraux dont elle a besoin. Et elle aime la lumière !

     

    Hebergeur d'image

     

    Elle semble s'acclimater parfaitement dans notre région bien que venant du midi. Par prudence, et pour éviter qu'elle ne gèle, nous avons rentré la "fille de l'air" à l'intérieur cet hiver. Plusieurs fleurs sont prêtes à éclore prochainement. Elle se plaît à Senlisse !!!