/Users/bernardpoulain/Desktop/googlebc892f82d975c592.html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Champignons

  • LES MORILLONS DE SENLISSE

    En avril, c'est habituellement le mois des morilles mais elles sont souvent capricieuses... et en plus, les trouver n'est pas chose facile même si elles reviennent souvent pousser aux mêmes endroits.

    morilles.jpg

    Une bonne vue est indispensable et surtout une attention de tous les instants car les distinguer parmi les feuilles mortes relève parfois de l'exploit.

    morilles 2.jpg

    On les trouve curieusement dans les friches, les chantiers, les remblais, les endroits où la terre à été remuée ou aussi au contact de vieux journaux,les sites d'incendie ou de feu, sous les frênes, les lilas, les résineux, dans les zones humides ou inondées, le bord des rivières... et surtout là où on ne les attend pas. Et c'est alors la suprême surprise !

    Attention. les morilles crues sont TOXIQUES. Même cuites, absorbées en grande quantité, elles peuvent provoquer des intoxications alimentaires.

    morilles 1.jpg

  • D'AUTRES CHAMPIGNONS

    C'est l'époque, alors retournons dans les bois...

    L'amanite panthère est très toxique, alors mieux vaut l'éviter.

     

    514556laccarialaccata.jpg

     

    Par contre le laccaire laqué (laccaria laccata) est comestible (le chapeau) mais j'avoue m'en tenir aux champignons très connus et particulièrement savoureux.

     

    518835amanitepanthre.jpg

     

  • DES CEPES TETE DE NEGRE...

    Après ma déception de jeudi dernier avec mes quelques cèpes et mes trompettes des morts, j'ai décidé de retourner dans le bois qui est juste derrière chez moi.

     

    200507cpettedengre.jpg

     

    Et surprise, plusieurs cèpes tête de nègre (ou cèpes bronzés), les meilleurs, ceux que je préfère. Un chapeau aux couleurs de terre rares. Une odeur incomparable. Des rondeurs. Une fermeté ...

     

    164758cpettedengre2.jpg

     

    Et je viens d'en manger ce soir... Une merveille !!!

  • PETITE RECOLTE

    Il se dit à Senlisse que la chasse aux champignons est ouverte. Effectivement, les voitures stationnées en bordure de forêt étaient nombreuses ces jours derniers. Je me suis donc décidé, sans doute avec un certain retard par rapport à la concurrence et la récolte a été plutôt décevante.

    Quelques cèpes souvent attaqués par les limaces et des trompettes des morts (ICI) devenues rares ces temps derniers.

     

    590578champignons.jpg

     

    Les trompettes des morts sont des champignons comestibles mais elles sont souvent terreuses et il faut absolument les laver avec le plus grand soin, ce qui en général n'est pas recommandé pour les champignons.

     

    493800trompettedelamort.jpg

     

  • QUELQUES CHAMPIGNONS DU MOMENT

    Les russules, aux couleurs diverses, sont actuellement nombreuses dans le jardin.

     

    793516russules.jpg

      

    Ce champignon, c'est le pied de mouton, un comestible apprécié... mais il ne pousse pas chez moi. Dommage... 

       

    754137piedsdemouton1.jpg

     

    Les coulemelles (ou lépiotes élevées) sont également comestibles.

     

    639586coulemelles.jpg

     

    Quant à ce champignon, c'est un inconnu pour moi et j'ignore son nom...  Mais je l'aime bien, il a une forme un peu bizarre.

     

    141147champignon.jpg

     

     

     

  • LES RUSSULES

    Dans cette famille, on trouve près de 200 espèces différentes en Europe et les russules sont donc parmi les champignons les plus répandus dans nos forêts.

     

    2514267162.jpg

     

    La couleur du chapeau des russules diffère énormément selon l'espèce et peut même varier en fonction du substrat dans lequel elles ont poussé. On remarque aussi souvent des couleurs vives.

     

    1604890119.jpg

     

    Certains points communs peuvent être notés : aspect trapu, chair cassante, sans lait... mais c'est bien peu pour effectuer une identification certaine. Donc prudence, d'autant plus que la russule verdoyante (bonne comestible) peut être confondue avec l'amanite phalloïde.

     

    3531396810.jpg

     

    En fait, les russules ne sont pas toxiques mais présentent peu d'intérêt culinaire sauf peut-être la russule charbonnière, la russule  verdoyante... La plupart sont  rejetées à cause de leur âcreté.

     

    1564222314.jpg

     

    En ce qui me concerne, je limite ma cueillette et ne mange que les champignons dont je suis certain, c'est à dire les cèpes, les girolles, les pieds de mouton, les rosés, les trompettes des morts, et les morilles... quand j'en trouve, c'est à dire pas souvent.

     

     

     

  • AMANITE CITRINE

    C'est une espèce automnale très répandue que l'on trouve dans les forêts de feuillus (chênes...) et de résineux avec une odeur particulière de... pomme de terre germée.

     

    678403amanitecitrine.jpg

     

    Chapeau jaune claire, parfois verdâtre ou complètement blanc de 5 à 10 cm, hémisphérique puis convexe et enfin étalé, revêtu de lambeaux irréguliers de la volve. Les lames sont serrées, inégales,  blanches. Le pied est élancé  avec un anneau blanc ou jaunâtre, persistant, avec un renflement à la base en un bulbe globuleux dont la partie supérieure est bordé par un gros bourrelet. 

    Bien que non toxique (comestible très médiocre... parait-il), cette amanite citrine présente de TRES SERIEUX DANGERS DE CONFUSION avec les amanites mortelles, et notamment l'amanite phalloïde.