compteur de visite /Users/bernardpoulain/Desktop/googlebc892f82d975c592.html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LATHREE CLANDESTINE (scrophulariacées)

Cette clandestine est une plante très étonnante qui vit dans les sols très humides, au bord souvent des rivières et qui a la particularité de parasiter les racines des arbres. Elle sort de terre en mars, fait ses fleurs (en touffes) et disparait en juin. Sa croissance suit celle de la sève des arbres qui connaissent justement leur montée de sève au printemps.

 

Lathre-clandestine.jpg

 

Elle a ni feuille ni tige et la couleur verte est totalement absente de la plante car elle n'a pas de chlorophylle. Donc, pas de photosynthèse.

L'arbre hôte ne souffre pas de la présence de la clandestine (ce qui la différencie du gui).

 

lathre-clandestine 2.jpg

 

Elle ne pousse pas à Senlisse... Je l'ai rencontrée dans le Lot au bord du Célé.

Commentaires

  • Très curieux !!! J'apprends encore quelque chose là !!! Belle profiteuse mais inoffensive pour les arbres ! Bravo !!!

  • ... il parait que la mauvaise réputation du gui n'est pas justifiée !!!

    je ne connaissais pas cette merveilleuse clandestine !

  • En ce qui concerne la "bonne" réputation du gui, je ne suis pas vraiment convaincu, il suffit de regarder les arbres qui sont envahis de gui, lequel semble les épuiser et les faire mourir.
    Rustica continue, je crois, à dire qu'il faut s'en débarrasser.
    Je ne suis pas un spécialiste...

Les commentaires sont fermés.