compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

amanita vaginata

  • LES GRISETTES DE MON JARDIN DE SENLISSE

    Bonjour,

    Pendant ma courte absence, il a probablement fait quelques grosses averses à Senlisse et au retour, j'ai trouvé dans ma pelouse (pleine de mousse...) des grisettes. C'est l'amanita vaginata. Rien à voir, bien entendu, avec les grisettes de Paris ou les femmes du peuple, comme on disait autrefois.

     

    nature,champignons,amanita vaginata

     

    C'est une amanite (amanita vaginata). Les autres années, elles apparaissaient généralement un peu plus tard dans la saison, de juin à octobre, mais elles semblent cette fois en avance. La première a sorti le bout de son chapeau vers le 20 mai.

    Le pied est sans anneau, blanc, creux, avec une volve (non visible sur la photo) en étui, étroite, souvent engainante dans le bas et libre au dessus.

    Il s'agit d'une amanite comestible lorsqu'elle est cuite (toxique quand elle est crue), très commune mais je ne la consomme pas car le risque de la confondre avec une autre amanite est toujours possible étant donné que la couleur du chapeau peut varier du gris jaunâtre au gris cendré. En plus, son intérêt culinaire est relativement faible. Donc, dans le doute, toujours s'abstenir. Courageux, mais pas téméraire !

    Aux dernières nouvelles, les girolles seraient de retour à Senlisse. Plutôt rare pour un début juin ! Je pars donc en chasse. Des nouvelles sans doute bientôt...