compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LA BALSAMINE DE L'HIMALAYA (balsaminacées)

C'est une grande balsamine (ou impatiente) de 2 à 3 m de haut que l'on trouve fréquemment au bord des rivières, dans les endroits humides, et ombragés. Il en existe d'autres : balsamine de Balfour, balsamine des bois...

 

balsaminedelhimalaya.jpg

 

La tige est robuste, souvent rouge et les feuilles opposées, avec de nombreuses petites dents. Les fleurs (été et automne) sont d'un beau rose pâle ou rouge. Quant aux fruits (capsules en forme de massues), quand ils sont mûrs, ils éclatent dans la main en libérant les petites graines, lorsqu'on les touche.

Son autre nom vernaculaire : balsamine glanduleuse.

 

 

Commentaires

  • Je n'aurai jamais de la balsamine assez, car je l'aime particulièrement cette petite fleur aux tendres couleurs !
    Ah oui ses fruits éclatent si vivement dans la main que cela me fait toujours sursauter ... Y'en a même qui se moque !!!
    :-)

  • Tiens donc !!!

  • onjour Bernard je voulais vous envoyer un courrier privé pour la recette ( hotmail etc ) mais il ne veut pas partir , est ce que vous voulez bien m'envoyer votre adresse

  • Mon adresse figure en haut de mon blog, colonne de gauche, cliquez sur "A propos"...

  • balsamines ... celles d'ici terminent leur saison et sèment à tout vent !

  • bonjour tout le monde passionnés des plantes.
    moi aussi je les aime, seulement parfois certaines ne sont plus dans leur lieu d'origine et posent de sérieux problèmes. c'est le cas de la balsamine de l’Himalaya dite aussi impatience (ces graines qui vous font sursaute)r. dans certains secteurs la flore sauvage disparaît sur de grandes surfaces concurencée par la balsamine et la renoué du japon et le séneçon du cap qui toutes les 3 sont classées comme envahissantes et il devient impossible de faire marche arrière. il importe d'intervenir à la source. ne surtout pas la laisser fleurir même si la balsamine est très belle. c'est pour leur beauté que ces plantes ont été importées (sauf le séneçon), mais les élémentst régulateurs n'ont pas suivis, si ils le faisaient ce serait tout aussi catastrophique puisque la concurrence avec les espèces locales se renforcerait. je sous invite à vous renseigner et à devenir acteurs vous aussi de la protection de la flore d'ici.
    bonne cuisine sauvage.
    agnès

Les commentaires sont fermés.