compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LES PRUNELLES

Cette année, j'ai remarqué en me baladant que les fruits du prunellier sont très nombreux au bord des chemins. La saison pluvieuse est peut-être à l'origine de ce phénomène...

 

Hebergeur d'image

 

Malheureusement, les prunelles sont pratiquement immangeables nature car excessivement âpres. Pour faire des confitures, il est indispensabe d'attendre les gelées de décembre (comme pour les nèfles). Et il faut aimer, car c'est très "particulier"... Attention, ne pas confondre avec les fruits du troëne.

 

Hebergeur d'image

 

Par contre, on peut faire d'excellentes liqueurs et eaux de vie. Pour ceux (ou celles...) que cela intéresserait, voici un lien ICI. Avec modération, bien entendu !

Bernard P.

Commentaires

  • ...que les noyaux ? je ne savais pas !!

  • Comme le Noyau de Poissy...

  • En effet belle récolte à venir !!
    Pour la liqueur je comprends qu'il faut une bonne dose de patience et tout ça pour récolter des noyaux !!! Je veux bien y goûter quand même !!!

  • Eh ! Eh ! Map se dévoue pour goûter. Et après, elle va nous chanter une chanson :-)

  • Il m'est arrivée d'en croquer une ... brrrrrrr ça donne la chair de poule ;)

  • Oui, même blètes, mieux vaut s'abstenir d'en croquer...

  • c'est fini, ici, oui ?!
    ;-) ;-)

  • :-) ♪ ♫ ♪ ♫ ♫ ♫ ♪ ♫ :-)

  • Ben moi j'adore les manger juste cueillies... un petit tour en vélo, une prunelle par-ci une autre par-là, ça serre la bouche et c'est rigolo. Je dois être une des seules à aimer ça... Quant à la modération, ras le bol de la modération, vive l'excès :o))))

  • Bigre, on se lâche à Auffargis :-)

  • holà, j'ai pris du retard
    souvent de promenade à Riom es Montagne pour mon expo, j'ai perdu le fil de ton blog du coup !

  • Félicitations Laurence ! La gloire, on parle de toi dans La Montagne :-)

Les commentaires sont fermés.