compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • "PROFESSION DU PERE" de Sorj CHALANDON

    Pour changer un peu, je voudrais "parler" aujourd'hui de ce livre tout à fait original, fort, émouvant, quelquefois drôle, souvent terrifiant... qui m'a laissé, après lecture, bouleversé, ému et admiratif comme quand on vient de faire une découverte.

    J'avoue très humblement que je ne connaissais pas l'auteur... ou que je l'avais peut-être oublié. J'ai fait l'acquisition de ce roman un peu par hasard, à cause sans doute du prénom de l'auteur qui m'a fait pensé à une origine scandinave. Et pourtant Sorj CHALANDON est un journaliste et écrivain français (né en 1952) qui a obtenu de nombreux prix : le Prix Albert-Londres pour ses reportages sur l'Irlande du Nord et le procès de Klaus Barbie, le prix Médicis, le grand prix du roman de l'Académie Française, le prix Goncourt des Lycéens... et d'autres encore, pour différents romans parus depuis 2006.

    "Profession du père" est un roman sorti en 2015. C'est l'histoire d'Emile, c'est lui qui raconte, un enfant de 12 ans au départ du récit, en 1961, au temps du Général de Gaulle. Il vit dans une famille en vase clos avec un père tyrannique lequel s'invente des amis célèbres et différentes professions (agent secret, ancien compagnon de la chanson, membre de l'OAS, parachutiste, footballeur...) sous le regard complice, admiratif et fier de l'enfant. Le père va l'entrainer dans des missions secrètes et Emile va même s'identifier à lui jusqu'à vouloir reproduire avec un de ses camarades de classe les délires de ce père mythomane. Quant à la mère de l'enfant, effacée et peureuse, comme indifférente, elle ne sait que répéter à son fils pour l'apaiser et excuser le père, cette phrase à la fois laconique et pleine de sous-entendus : "Tu connais ton père."

    Les inventions de ce père illusionniste auraient pu faire sourire mais c'est très vite l'effroi qui nous gagne en  découvrant la violence et la folie de cet homme, car il s'agit bien de démence.  

    Beaucoup plus tard, lorsque Emile est devenu adulte, marié et père d'un enfant, il décide de revenir avec son épouse et son très jeune fils vers ses parents âgés pour leur présenter ce fils. Ces quelques pages sont bouleversantes. 

     

    Hebergeur d'image

     

    C'est un livre fort, écrit avec des mots simples, des phrases courtes et parfois avec une grande poésie. 

    Il s'agit d'un roman mais ce serait aussi la véritable histoire de l'enfance de Sorj Chalandon, ce qui rend encore plus touchant ce récit. L'auteur n'a pu l'écrire qu'après la mort de son père.

  • LE MUGUET DES PAMPAS (solanacées)

    Je n'ai pas trouvé cette plante dans la pampa en Argentine... mais en Bretagne, le long du littoral, en septembre dernier. Son nom savant est salpichroa organifolia et elle est originaire d'Amérique du Sud.

     

    Upload images

     

    C'est une vivace à tiges sarmenteuses, velues, et aux feuilles alternes, caduques. Elle est naturalisée surtout dans la région méditerranéenne et sur la côte atlantique. La floraison intervient en été et en automne (clochettes blanches à 5 lobes). Quant aux fruits, ce sont des baies de la forme d'un petit oeuf blanc/crème. 

      

    Upload images

     

    Mignonnes ces clochettes ! Je retournerais bien en Bretagne pour faire une photo des fruits :-)

  • QUAND PASSENT LES OIES...

    La bernache du Canada est sans doute la plus connue des bernaches et la plus répandue. Chaque année, le nombre de ces grands oiseaux semble augmenter à Senlisse comme partout ailleurs dans la région, notamment autour des étendues d'eau où elles se rassemblent le plus souvent pour dormir.

     

    Hebergeur d'image

     

    J'ai été particulièrement frappé de voir cette année dans le ciel de Senlisse, matin et soir, des vols bruyants et en V de ces oiseaux qui poussent des cris "trompettants" caractéristiques.

    Les bernaches du Canada se reproduisent rapidement, vivent longtemps et sont devenues envahissantes. De plus, elles ont un régime alimentaire néfaste pour les cultures et les prairies.

    Pour plus de renseignements, voir ICI un lien très intéressant...