Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

UNE COURGE D'HIVER : LA BUTTERCUP

Les courges d’hiver se distinguent de leurs cousines d’été par leur goût plus sucré, leur parfum plus prononcé et leur chair moelleuse.

Il y a de nombreuses courges, aux formes et couleurs différentes, à la chaire plus ou moins fibreuse ou sucrée, En général, au jardin, je me contente de semer au printemps des graines de potimarron mais l'an passé, j'ai voulu essayer une courge moins connue : la BUTTERCUP.

buttercup 2.jpg

La peau est d’un vert foncé, et la chair semblable à la courge musquée, c’est-à-dire orangée, compacte, très tendre, sucrée et pas du tout filamenteuse. La courge Buttercup trouve sa place dans les gratins, les potages, les purées ou en compagnie de pommes de terre. Idéalement, il faut la consommer dans les deux mois suivants la récolte et elle se conserve en général très bien.

Et si l'on fait pousser côte à côte potimarron et butercup, voilà ce qui peut arriver... avec des pollinisations imprévues.

potimarron.jpg

Attention ! Toutes les courges ne sont pas comestibles et consommées trop mûres elles peuvent provoquer chez certains des troubles digestifs voire d'alopécie (chute des cheveux). On doit cette découverte au Dr Philippe Assouly, dermatologue à l’hôpital Saint-Louis de Paris. La responsable serait probablement l'abeille. Comment s'en préserver ? C'est l'amertume qui doit alerter et il faut donc goûter avant de consommer.

 

Écrire un commentaire

Optionnel