compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alliaire

  • L'ALLIAIRE OFFICINALE

    Quelques mots d'explication et d'intention sont peut-être nécessaires...
     
    Ce blog sera constitué principalement de photos personnelles, et de quelques informations et commentaires avec parfois des liens vers des sites nettement plus scientifiques et documentés. Il s'agit donc avant tout d'une petite collection totalement subjective, constituée au hasard de mes balades dans la campagne et en forêt autour de Senlisse, petit village des Yvelines, une vision sensible de la nature et de ses beautés. C'est du moins mon but ! Enfin, certaines plantes sont TOXIQUES, voire MORTELLES. Si vous avez le moindre doute quant à leur identification, surtout n'y goûtez pas !!!
     
    Après ce petit préambule, je vais vous parler de l'alliaire officinale. Pourquoi ? Tout simplement parce que j'aime ses petites fleurs blanches en bouquets au sommet des tiges, parce qu'elle est très commune mais peu connue (je crois !), parce que les feuilles et les fleurs ont un petit goût délicat... d'ail, ce qui est tout de même assez original. Ne pas confondre avec l'ail des ours, qui ne lui ressemble pas du tout, mais qui sent également l'ail.

     

    alliaire,fleurs,nature,photos,senlisse

     

    On trouve souvent cette plante dans les lieux frais et plutôt ombragés, les feuilles ont des bords dentés en forme de coeur, les fleurs en bouquets (avril/mai) sont au sommet des tiges, les graines en forme de coeur (juin/juillet) sont rangées dans les siliques.
     
    Cette plante a des vertus médicinales et culinaires. Ainsi, les fleurs et les feuilles se consomment crues en salade mélangée et les graines peuvent servir de condiment, écrasées avec du sel. Il existe aussi une recette de soupe de petits pois à l'alliaire (M.C. PAUME).
     
    C'est fini pour aujourd'hui. A la prochaine fois...
     
    Bernard.