compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LA REINE DES PRES (rosacées)

Comment ais-je pu oublier dans mon herbier virtuel la reine des prés (ou barbe de chèvre, ou spirée) alors que cette grande et belle vivace pousse dans ma rue à Senlisse, près de l'ancienne ferme du Moulin d'Aulne ?

Cette grande et belle plante vivace se voit de loin (elle mesure 70 à 150 cm de haut) et se trouve souvent en touffes dans les prés et fossés humides. Les feuilles sont alternes, divisées en nombreuses folioles dentées, vertes dessus et blanchâtre dessous, à odeur de concombre lorsqu'on les froisse, selon certains auteurs (mais ce n'est pas très évident...).

 

nature,fleurs,herbier,plantes

 

Les inflorescences (juin à août), compactes, sont constituées de petites fleurs, blanc crème, à 5 ou 6 pétales, très odorantes (odeur de miel), qui attirent de nombreux insectes et les abeilles. Etamines plus longues que les pétales. Fruits très caractéristiques , arrondis et torsadés en spirale les uns autour des autres (d'où le nom spirée).

On cueille les sommités fleuries (en début de floraison) en raison des propriétés de la reine des prés connues depuis fort longtemps. La plante est diurétique, antirhumatismale, sudorifique. C'est le remède type de la grippe, des refroidissements et des douleurs diverses. L'aspirine a été mise au  point à partir des recherches effectuées sur l'un des composants de la plante : l'acide salycilique. Je me souviens avoir déja "parlé" de ça dans mon ancien blog...

Il paraît que les fleurs se mangent en beignets comme celle du faux accacia (robinier) ou du sureau. Enfin, ses racines teignent la laine en brun.

Commentaires

  • Elle devrait être couronnée cette Reine des prés pour dispenser antant de bienfaits et en plus elle est très belle !!!

Les commentaires sont fermés.