compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LE TUSSILAGE (astéracées)

C'est une plante originale, pour plusieurs raisons, et l'une des premières fleurs du printemps. Le tussilage est tellement pressé d'annoncer les beaux jours que dès fin février souvent, il fleurit sans prendre le temps de faire les vraies feuilles qui ne viendront qu'après la floraison, c'est à dire en avril/mai. Les feuilles, ce sont les célèbres "pas d'âne" qui rappellent la forme de l'empreinte du sabot de cet animal (je vous les montrerai une autre fois, lorsqu'elle seront là). Son autre nom commun, c'est la racine de peste.

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

C'est une plante vivace à souche rampante de 10 à 30 cm dont les tiges non ramifiées portent des écailles rougeâtres, et un seul capitule jaune brillant, composé de 2 sortes de fleurs. Au centre, elles sont courtes et tubuleuses, sur le pourtour, très nombreuses et rayonnantes comme un soleil. Ce capitule est toujours penché vers le sol avant et aussi après son épanouissement. Elles sont très mellifères.

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

Les feuilles sont vert/gris dessus, cotonneuses, et blanchâtres dessous. Les fruits bruns portent une aigrette argentée soyeuse. J'ai trouvé cette plante en grand nombre dans un chemin argileux et très humide, non loin de l'ancienne abbaye de Port Royal des Champs, et nulle part ailleurs.

Les fleurs seraient comestibles selon certains auteurs (crues en salade ou sautées au beurre) alors que d'autres les estiment dangereuses pour la santé et notamment le foie (substance cancérigène brrrrr...). Cette plante est surtout connue, depuis fort longtemps, pour ses vertus médicinales calmantes, adoucissantes (elle contient beaucoup de mucilage). Calme la toux et l'expectoration.

Commentaires

  • Sympa ce petit soleil annonciateur du printemps et gentil infirmier calmant !
    J'ai déjà rencontré cette plante sur mes chemins mais j'ignorais son nom.
    On va attendre les feuilles maintenant pour prendre la mesure des nouveaux sabots des ânes de nos campagnes.

  • elle est bien ... appétissante !

  • A MAP : mon tussilage t'a-t-il ôté ta toux ?
    A Véron : encore faim ?

  • non , mais toujours prête pour de nouvelles expériences !

  • Oui mais parfois il y a des risques ...

  • Pas d'âne, pas d'âne, pas d'âne, écoutez le chahut qu'il me fait... pas d'âne, pas d'âne, pas d'âne....

  • C'est une superbe plante. Je consomme régulièrement du tussilage, surtout fumé. Ça a un effet relaxant et purificateur (en tout cas, on dirait). J'aimerais tenter l'utiliser en salades avec les feuilles.

  • Bonjour, bienvenue à Tussilage et longue vie à son blog... Fumé, le tussilage ???

Les commentaires sont fermés.