compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LE GUI (loranthacées)

Le gui (viscum album) est aussi appelé vert de pommier, bois de la Sainte Croix, bouchon... et ce n'est pas toujours facile à attraper, mais je l'ai fait pour vous :-).

C'est un sous-arbrisseau vivace qui forme des touffes sur certains arbres (essentiellement pommiers, peupliers et beaucoup plus rarement le chêne). Son suçoir traverse l'écorce de l'arbre et atteint la sève dont il se nourrit. Par contre, il produit sa chlorophylle et ses sucres. C'est la raison pour la quelle on dit que c'est un semi parasite, mais dans cette association, c'est de mon point de vue le gui qui "tire les marrons du feu"...

Comment il arrive là, sur les vieux arbres malades ? Comme souvent, par les oiseaux et notamment les grives et les fauvettes, lesquelles ingèrent les petites boules blanches qui contiennent une pulpe visqueuse où se trouve la graine (unique) qui se colle ensuite sur les branches des arbres... lorsqu'elles sont "rejetées" par les oiseaux. Tout est prévu dans la nature !

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

Les rameaux se divisent en Y et curiosité, poussent dans tous les sens sans se redresser jamais vers le ciel comme la plupart des autres plantes. Les feuilles sont épaisses, allongées, opposées, entières, persistantes, vert clair très particulier. Les fleurs, unisexuées, sont jaune verdâtre, petites (mars-avril).

Les fruits, bien connus, sont des baies blanches teintées de gris, de 7 à 9 mm, pratiquement sphériques, fixées par 3 à 5 à l'intersection des rameaux (décembre à février).

Ce gui ("guérit tout" en langue celte) soigne notamment l'hypertension, l'épilepsie et des travaux importants de recherche ont été entrepris car il agirait sur les défenses immunitaires et les tumeurs. Mais attention, les baies sont TOXIQUES.

Et en plus, c'est un porte bonheur. C'est pourquoi on s'embrasse sous le gui le premier jour de l'année. Mais pourquoi ne pas essayer les autres jours...

 

Commentaires

  • SI le gui guérit tout j'aimerais bien qu'il guérisse ma toux !!! En tout cas un porte -bonheur est toujours le bienvenu !
    J'ai appris en lisant "ICI" que c'était la fauvette à tête noire ou la grive litorne ou encore le jaseur de Bohème (quel joli nom) qui sème les graines de gui ....
    Grand merci pour avoir "cueilli" ce gui pour nous et pour toutes les informations données.

  • Merci pour cette belle branche de gui porte-bonheur !
    Excellente année 2009 à ce blog, son webmaster et tous les visiteurs

  • MAP, quelle bonne élève studieuse tu fais !
    Bonjour et bienvenue à Foradiane. Bonne année également.

  • Bonjour Bernard,

    Une nouvelle route viens de me conduire vers toi et c'est avec plaisir que je passe te souhaiter une bonne année ...

    @+

  • 'alut Senlisse ! As-tu la collec de la géniale revue "La Hulotte" ? Le(s) numéro(s) sur viscum album sont passionnants aussi. Et à ta disposition !

  • ah..... si tous les abonnés à "la hulotte" pouvaient se donner la main.......

  • Bonne année à toi aussi Jean-Jacques.
    Pour La Hulotte, je crois que Miss B. est ou était abonnée. Merci tout de même L.N. on en reparlera plus tard car j'ai attrapé la "crève" et je ne suis guère vaillant (- 3° dehors et presque 40 ° sous mon bras).
    C'est une idée Véron, les abonnés pourraient très bien se donner la main ... et se raconter des histoires de hulotte.

  • Soigne toi bien Bernard !!!
    Bon courage !

  • Alors vaillant Bernard ? Nous en sommes à -8° dehors, qu'en est-il sous le bras ce jour ? Bon courage !

  • Alors vaillant Bernard ? Nous en sommes à -11° dehors, qu'en est-il sous le bras ce jour ? Bon courage !

  • - 13 ° ce matin dehors et un tuyau qui commençait à geler. Sous le bras, ça baisse aussi...

  • toute cette histoire sur le gui, tu l'as dit, c'est poissonnant !!!!!

Les commentaires sont fermés.