compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • LE JARDIN DE VALERIANES

    C'est le jardin de deux passionnés et il porte le nom de leurs deux enfants Valérie et Anne, le "Jardin de  Valérianes".

     

    Hebergeur d'image

     

    Hebergeur d'image

     

    Ce couple sympathique a commencé il y a une trentaine d'années en plantant des arbres, des arbustes et des vivaces. Et puis la passion aidant, les rencontres, la curiosité ont fait que Marylin et Michel ont développé ce jardin merveilleux autour de leur maison puis ont acheté un terrain de l'autre côté de la route pour y créer un jardin différent.

     

    Hebergeur d'image

     

    Ils ont aménagé un grand bassin dans cet autre jardin et ont planté tout ce qui n'existait pas dans le premier jardin : magnolias, cornouillers, érables, hydrangéas... Ils ont aussi adopté la taille en transparence chère à la princesse Greta Sturdza (jardin de Vasterival).

     

    Hebergeur d'image

      

    Hebergeur d'image

     

    Pour plus de détails, c'est ICI. Encore un très beau jardin en Seine Maritime. 

    (mes photos datent de 2012)

    Bernard P.

  • LE CHATEAU DU RIVAU ET SES 14 JARDINS

    Ces 14 jardins sont classés "Jardin Remarquable" et "Conservatoire de la rose parfumée" (près de 500 variétés de roses et beaucoup d'autres plantes).

     

    Hebergeur d'image

     

    Il s'agit d'un vrai jardin botanique mais aussi le jardin des enfants et de la famille. On y évoque avec originalité et inventivité les contes de fées avec les légendes merveilleuses du moyen-âge. Ici, on a également le droit de jouer, de courir, et même de pique-niquer, ce qui est de plus en plus rare.

     

    Hebergeur d'image

     

    Hebergeur d'image

     

    Enfin, ce château médiéval renferme des collections et depuis de nombreuses années, l'art contemporain est à l'honneur dans les jardins. Les oeuvres sont nombreuses et diverses.

     

    Hebergeur d'image

      

    Hebergeur d'image

     

    J'ai visité, ces dernières années, beaucoup de jardins... et je reviens enchanté de ma visite ici. Pourtant, j'ai dépassé l'âge de l'enfance depuis quelque temps :-)

    Il est situé en Indre et Loire, à 10 minutes de Chinon. Plus de détails ICI.

     

     

  • SENLISSE

    Après ma tomate "cornue des Andes", voici des nouvelles de mes 3 pieds de courgettes achetés à mon retour du midi de la France, en mai dernier. Je voulais absolument manger à nouveau des beignets de fleurs de cougettes...

    J'avais choisi des plans de courgettes rondes pour éviter qu'elles envahissent tout mon petit potager. Ca tient effectivement un peu moins de place au sol mais ça donne tout autant de fruits et j'ai fait une  véritable cure de courgettes. En fait, ce sont les fleurs mâles que l'on coupe pour faire les beignets...

     

    Hebergeur d'image

     

    Rassasié de courgettes farcies, de courgettes sautées, de ratatouille niçoise et aussi de beignets de fleurs de courgettes, j'ai décidé avant-hier de mettre fin à cette culture un peu trop envahissante et productive.

     

    Hebergeur d'image

     

    Dommage, les fleurs sont belles... et super bonnes en beignets !

    Quant au potiron, il se porte bien, merci.

     

    Hebergeur d'image

  • SENLISSE

    Cette année, j'avais décidé de ne plus "faire" de tomates au jardin, à cause notamment de la pluie (abondante souvent), et des maladies qui en sont la conséquence.

    Et puis j'ai vu dans les jardineries des plans de tomates greffés... et j'ai voulu essayer. J'ai acheté un seul pied de cornue des Andes, ma tomate préférée et voici le résultat. C'est un peu plus cher mais il est plus robuste, a mieux résisté aux maladies et il porte actuellement 24 fruits, avec l'aide il est vrai de baguettes de soutien. 

     

    Hebergeur d'image

     

    J'attends avec impatience le mois de septembre, la cornue des Andes est une tomate un peu tardive mais elle est très goûteuse. L'année prochaine, je vais sans doute "refaire" des tomates !  

  • L'EGOPODE PODAGRAIRE (apiacées)

    Encore une plante terriblement envahissante ! Les jardiniers l'appellent souvent l'herbe aux goutteux. On la trouve surtout dans les lieux ombragés, au bord des fossés... dans les jardins (le mien). Assez fréquente sauf dans le midi de la France.

     

    Hebergeur d'image

     

    C'est une vivace à rhizome de 0,30 à 1 m , en touffes, parfois poilue, à l'odeur assez désagréable. La tige est creuse et les feuilles inférieures divisées, à 3 folioles dentées.

    Les fleurs (de mai à août) sont blanches (parfois roses), en ombelle de 10 à 20 rayons. 

     

    Hebergeur d'image

     

    Elle était autrefois cultivée tant comme plante potagère que médicinale. Il parait que c'est l'un des meilleurs légumes sauvages et que les jeunes feuilles au printemps font de très bonnes salades. Je ne m'y hasarderais cependant pas car les risques de confusion avec d'autres apiacées,  comme la ciguë (mortelle), est important et réel. Donc, mieux vaut s'abstenir...