compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • DEVINETTE

    Il faut trouver le nom de l'arbuste qui porte ces fleurs.

    Je donne un double indice : ses fruits aident à combattre efficacement de nombreux maux, et il ne pousse pas à Senlisse.

     

    Hebergeur d'image

     

     

    Je m'absente quelques jours. Réponse à mon retour, si personne ne trouve... ce qui m'étonnerait !

  • LE PARC DU CHATEAU DE VERSAILLES

    Chaque année, depuis quelque temps, le parc du château expose des oeuvres d'art contemporain et cette année, c'est le coréen Lee Ufan qui a été invité.

     

    Hebergeur d'image

     

     

    Hebergeur d'image

     

    En général, ces oeuvres sont l'objet de critiques et de vives controverses... par les visiteurs et certains habitants de Versailles.

     

    Hebergeur d'image

     

    Chacun pourra se faire une opinion... Je précise que la dernière photo correspond à une oeuvre dfférente de la précédente, et qu'il n'y avait pas de vent !

     

    Hebergeur d'image

  • LA SAPONAIRE OFFICINALE

    J'ai déjà écrit ICI au sujet de cette "herbe à savon" et je ne vais donc pas revenir sur les propriétés de la saponine, qui est un poison pour l'homme. 

     

    Hebergeur d'image

     

    Je veux simplement faire remarquer que je rencontre toujours cette fleur autour de Senlisse durant le mois de septembre et qu'elle ressemble vaguement à la cardamine des prés qui est une plante sauvage dont la fleur (blanche ou rose) est comestible mais dont la floraison intervient au printemps. En fait, le risque de confusion est donc improbable et le danger écarté. Ouf !

  • LES JARDINS AGAPANTHE

    Encore un beau jardin situé en Normandie (Seine-Maritime) à Grigneuseville. La première partie a vu le jour il y a une vingtaine d'années et la seconde, de l'autre côté de la rue, plus récemment, en 2010. C'est l'oeuvre d'un architecte-paysagiste de talent Alexandre Thomas.

     

    Upload images

     

    Il y a bien entendu des agapanthes mais aussi beaucoup d'autres plantations, des murets, des topiaires, une serre, des pavements, des objets, de l'eau qui coule... 

     

    Hebergeur d'image

      

    Hebergeur d'image

     

    C'est original et très personnel. Peut-être, cependant, une trop grande densité de plantes et d'objets... à mon goût.

     

    Hebergeur d'image

     

    Pour plus de détails, c'est ICI. (mes photos datent de 2012).

     

  • LE LAURIER SAUCE

    C'est un arbuste spontané dans la région méditerranéenne qui mesure de 2 à 8 mètres de haut. Les feuilles sont persistantes, coriaces, ondulées sur les bords, vert foncé, luisantes. Les fleurs mâles et femelles poussent sur des pieds séparés. Quant au fruits, ils sont ovoïdes, noir/violet et contiennent une grosse graine.

     

    Hebergeur d'image

     

    Le laurier éloignerait la foudre. Par ailleurs, on couronnait autrefois de ses branches les vainqueurs des jeux, les poètes et les savants.

    Ses feuilles sont utilisées en cuisine pour leur arôme et en condiment (bouquet garni). Le savon d'Alep est traditionnellement fabriqué avec de l'huile de baies de laurier.

    Ne pas confondre ce laurier sauce avec le laurier rose et le laurier cerise qui sont tous les deux très toxiques.

     

  • LE SILENE ARMERIA (caryophyllacées)

    C'est une plante annuelle, de 15 à 60 cm, glabre, qui fleurit de mai à septembre (toutes les pousses fleurissent). La fleur est rose vif, en corymbes.

     

    Hebergeur d'image

     

    Les feuilles, lancéolées, sont grisâtres, les supérieures embrassantes comme on voit sur la photo.

    Elle pousse dans les endroits secs, souvent ombragés et parfois échappée des jardins. J'ai trouvé celle de la photo en Auvergne à 600 m d'altitude, dans une clairière.

  • SENLISSE

    De tôt matin, lorsque le temps est agréable, il fait bon marcher le long des chemins autour de Senlisse ou dans la région.

     

    Hebergeur d'image

     

    Et un jour de la semaine dernière, j'ai fait une rencontre : un petit lapin, pas sauvage du tout. J'ai pu m'approcher à 2 mètres de lui, à mon grand étonnement, et le photographier avant qu'il ne disparaisse dans les fourrés. Bizarre tout de même ce manque de réactivité...

     

    Hebergeur d'image

     

    En regardant la photo sur mon ordinateur, je me suis aperçu que le pauvre petit lapin hébergeait plusieurs TIQUES, ces terribles petites bêtes qui sucent le sang de leur hôte et véhiculent parfois des maladies très graves pour les animaux mais aussi pour l'homme (maladie de Lyme). L'un de mes voisins a eu cette maladie il y a plusieurs années, et il a fait plusieurs semaines d'hôpital... Je m'en souviens encore, il avait différents symptômes et notamment des paralysies faciales.

    En habitant à la campagne, on attrape de temps en temps des tiques en forêt ou dans les herbes. Ca devient vraiment un problème et c'est un peu angoissant.

    Ah les sales bêtes !!!

    Bernard P.

     

     

  • LES PRUNELLES

    Cette année, j'ai remarqué en me baladant que les fruits du prunellier sont très nombreux au bord des chemins. La saison pluvieuse est peut-être à l'origine de ce phénomène...

     

    Hebergeur d'image

     

    Malheureusement, les prunelles sont pratiquement immangeables nature car excessivement âpres. Pour faire des confitures, il est indispensabe d'attendre les gelées de décembre (comme pour les nèfles). Et il faut aimer, car c'est très "particulier"... Attention, ne pas confondre avec les fruits du troëne.

     

    Hebergeur d'image

     

    Par contre, on peut faire d'excellentes liqueurs et eaux de vie. Pour ceux (ou celles...) que cela intéresserait, voici un lien ICI. Avec modération, bien entendu !

    Bernard P.

  • LA CHLORE PERFOLIEE (gentianacées)

    C'est une plante herbacée annuelle. Elle est originale car on dirait que la tige transperce les feuilles. En fait, les feuilles bleutées et opposées sont soudées deux par deux à la base.

     

    Hebergeur d'image

     

    La floraison intervient de juin à août (6 à 8 pétales).

     

    Hebergeur d'image

     

    Elle adore les sols calcaires et même crayeux. J'ai trouvé celle-ci en Savoie à 700 m d'altitude, au mois de juin dernier.  

    Bernard P.