compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • PARIS (la rue Montorgueil)

    « J’aimais les drapeaux. Le jour de la première fête nationale je passais dans la rue Montorgueil avec mon matériel de peinture. La rue décorée de drapeaux était noire de monde. Je vis un balcon, grimpai les marches et demandai la permission de peindre. On m’y autorisa. » Claude Monet.

      

    Hebergeur d'image

  • RESTAURATION

    Bonjour,

    Depuis plusieurs mois, il n'était plus possible d'afficher les photos de nombreuses notes de ce blog, notamment celles de 2008 à 2014.

    Ce problème provenait du fait que j'hébergeais mes photos sur ImageShack avant de les poster et que ce site a subi plusieurs attaques informatiques avec disparition de photos (peut-être parce que cet hébergement d'images autrefois gratuit est devenu payant...).

    J'ai décidé de me lancer dans une grande restauration et c'est maintenant terminé. Il est donc désormais possible (en principe) de visionner toutes les photos de FLORE DE SENLISSE et ce depuis son origine, soit avril 2008.

    Ouf !!!

     

    Flore de Senlisse.jpg

  • PIED DE COQ (fabacées)

    Cette plante vivace, en forme de buisson, dont le nom latin est dorycnium hirsutum pousse principalement dans la région méditerranéenne. Elle mesure 20 à 60 cm de haut et on la rencontre noamment dans la garrigue, le maquis et les sols calcaires, rocailleux et pauvres. 

    dorycnic hirsute.jpg

    Les tiges et le feuillage vert/bleuté sont entièrement velus. La floraison intervient de mai à juillet avec des petites fleurs blanches/rosées. Les fruits sont des gousses.

    pied de coq.jpg

     

  • LES RUSSULES

    Dans cette famille, on trouve près de 200 espèces différentes en Europe et les russules sont donc parmi les champignons les plus répandus dans nos forêts.

     

    russule 1.jpg

     

    La couleur du chapeau des russules diffère énormément selon l'espèce et peut même varier en fonction du substrat dans lequel elles ont poussé. On remarque aussi souvent des couleurs vives.

     

    russule.jpg

     

    Certains points communs peuvent être notés : aspect trapu, chair cassante, sans lait... mais c'est bien peu pour effectuer une identification certaine. Donc prudence, d'autant plus que la russule verdoyante (bonne comestible) peut être confondue avec l'amanite phalloïde.

     

    russule 2.jpg

     

    En fait, les russules ne sont pas toxiques mais présentent peu d'intérêt culinaire sauf peut-être la russule charbonnière, la russule  verdoyante... La plupart sont  rejetées à cause de leur âcreté.

     

    russule 4.jpg

     

    En ce qui me concerne, je limite ma cueillette et ne mange que les champignons dont je suis certain, c'est à dire les cèpes, les girolles, les pieds de mouton, les rosés, les trompettes des morts, et les morilles... quand j'en trouve, c'est à dire pas souvent.