compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • LE CHARME COMMUN (suite)

    Il fleurit généralement  en avril/mai, avant les feuilles. Les fleurs mâles sont des chatons jaunâtres de 3 à 5 cm qui pendent alors que les fleurs femelles sont plus plus difficiles à voir (et je ne les ai pas vues...).

     

    fleurdecharme.jpg



    Quant aux fruits, ils viennent en septembre/octobre et ressemblent à une grappe pendante (akènes aplatis et striés).

     

    fruitducharme.jpg

     

    Cet arbre est impropre pour les travaux de menuiserie. Par contre, il est utilisé depuis longtemps pour les haies vives dans les parcs et jardins car il supporte fort bien la taille (charmille). Il était autrefois utilisé pour la fabrication des manches d'outils et constitue l'un des meilleurs bois de chauffage car il brûle lentement et dégage beaucoup de chaleur.

  • LE CHARME COMMUN (corylacées)

    Je l'ai longtemps confondu avec le hêtre, j'avoue... Voici donc le charme. Il est très commun dans nos forêts et notamment autour de Senlisse. Sa croissance est lente et il ne vit pas très vieux (environ 100 ans).

    C'est une essence ligneuse à feuillage caduc. Son écorce est gris verdâtre et maculé de taches plus claires, d'un beau gris cendré.  Il est souvent creusé de larges sillons sur sa longueur ce qui permet de le distinguer des autres arbres.

     

    tronccharme.jpg




    Les branches sont nombreuses, plutôt dressées et de ce fait le houppier est de forme ovoïde. Quant aux feuilles, elles sont simples, alternes, ovales, pointues avec une très petite denture.

     

    feuillesdecharme.jpg



    Pour les fleurs et les fruits, la suite au prochain numéro.

  • SENLISSE

    L'autre jour, un pigeon a eu la très mauvaise idée de vouloir entrer dans ma maison alors que la porte-fenêtre était fermée...

    "Secoué" mais vivant, il est reparti mais a laissé son empreinte.

     

    empreinte.jpg



  • ART NOUVEAU

    A Paris, dans l'enceinte du Petit Palais, a lieu actuellement l'exposition "Poèmes de cristal: de Gallé à Lalique, les verreries art nouveau du Petit Palais".

     

    artnouveau.jpg

     

    C'est l'occasion de redécouvrir le Petit Palais qui a été fermé pour rénovation de 2001 à 2005. Et il faut y aller, si possible, quand un rayon de soleil traverse les vitraux du dôme, c'est encore plus beau.

     

    pepalais.jpg

     

    Une prochaine fois, je vous montrerai le jardin intérieur demi-circulaire. Ce n'est pas mal non plus !!!

  • LE CLINOPODE COMMUN (lamiacées)

    C'est une vivace commune, qui est poilue, avec des feuilles opposées, dentées, à pétiole court qui ressemblent un peu à celles du basilic. Les fleurs (juillet à octobre) sont rouge/pourpre, et viennent à l'aisselle des feuilles.

     

    clinopodecommun2.jpg

     

    On le trouve dans les broussailles, les haies, les bois clairs. Il est fréquent.

    C'est une plante médicinale et tinctoriale (teinture jaune).

    Son autre nom : calament clinopode (aspect et odeur de menthe).

  • LE PLAQUEMINIER (OU ARBRE A KAKI)

    Cet arbre ne pousse pas dans la nature autour de Senlisse mais dans le parc de la résidence d'amis de... 40 ans, devant leur fenêtre. Il en existe de très nombreuses espèces (de plaqueminier !) dans le monde mais il est originaire de Chine et du Japon.

    Il fleurit vers mai/juin et ses fleurs sont plutôt discrètes (merci Hauliche de m'avoir prévenu pour que je vienne faire la photo).

     

    plaqueminier.jpg



    Quant aux fruits (jaune/orangé), ils ne passent pas inaperçus car ils viennent à maturité en automne alors que l'arbre perd ses feuilles. Certains les mangent à l'état blet (comme les nèfles) ou en confiture. Ne pas confondre avec les coings.

    Enfin, évitez de laisser votre voiture sous un plaqueminier quand les fruits commencent à tomber...

     

    kakin.jpg



    Pour plus de détails, vous pouvez cliquer ICI.

     

     

  • ETANG DE POURRAS

    Cet étang qui est non loin de Senlisse fait partie des 6 étangs de Hollande lesquels sont séparés par des digues. Ils étaient destinés à alimenter en eau le parc du Château de Versailles.

     

    tangdepourras.jpg



    Cette année, le niveau de l'eau de ces étangs a beaucoup baissé et une pellicule jaune recouvre la surface de l'étang de Pourras. C'est assez joli... mais est-ce une pollution ou un phénomène naturel ?