compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • LE LAMIER BLANC (lamiacées)

    Ses autres noms vernaculaires sont : pied de poule, ortie blanche, ortie morte (car elle ne pique pas à la différence des feuilles de la grande ortie). C'est une vivace à stolons de 20 à 60 cm de haut que l'on trouve fréquemment au printemps, un peu partout et en colonies (lisière des bois, jardins, buissons, bord des routes...). Il aime le soleil.

     

    nature,plantes,fleurs,herbier,photos

     

    La tige est creuse, poilue, parfois rougeâtre, de section carrée, avec des feuilles opposées, dentelées en forme de coeur pointu. Fleurs (avril à novembre) en verticilles c'est à dire groupées en cercle à l'aisselle des feuilles supérieures, blanches, à 2 lèvres (la lèvre inférieure divisée en 2 lobes dentés). Elles produisent un nectar qui ne peut être atteint que par les bourdons munis d'une longue trompe.

    Cette herbe a été longtemps utilisée pour ses nombreuses vertus médicinales : propriétés sédatives, maux de gorge, blessures ouvertes... Elle aurait servi aussi à teindre les cheveux en blond. Et en plus, les jeunes feuilles se consomment cuites en potage.

    Enfin, il existe beaucoup d'autres lamiers : lamier jaune, lamier pourpre (le premier à apparaître au printemps), lamier tacheté, lamier à longues fleurs... mais ce sera pour une autre fois.

     

  • LA FRITILLAIRE PINTADE (liliacées)

    La première fois que j'ai rencontré cette fleur originale et belle, c'était il y a plusieurs années en Anjou, dans un fossé, au bord de la route. Et j'ai appris depuis qu'il s'agit d'une plante protégée dans certaines régions de France et dans plusieurs pays d'Europe car en voie de disparition (à cause des produits fertilisants et de la diminution des zones humides). Donc, ne pas la cueillir car le bulbe ne se reconstitue alors pas si l'on coupe la tige. Mais si elle vous plaît, vous pouvez la trouver en jardinerie, car elle est cultivée.

     

    nature,plantes,fleurs,herbier,photos

     

    Cette plante (quand elle existe encore...) se trouve dans les prairies humides ou marécageuses fréquemment inondées, les fossés. Elle mesure 15 à 40 centimètres, a des feuilles alternes, linéaires, réparties sur l'ensemble de la tige. La fleur généralement solitaire (mars/avril), en forme de cloche toujours retombante, pourprée, panachée en damier. Le fruit est une capsule et le bulbe est TOXIQUE (alcaloïdes).

     

     

  • LA PETASITE (astéracées)

    C'est l'herbe-aux-teigneux, qui fleurit précocement au printemps (mars à mai) et qui pousse dans les prairies humides où elle forme de grandes colonies, le long des ruisseaux. A Saint Lambert des Bois (chemin Jean Racine), le propriétaire a même mis un panneau dans son champ pour renseigner le promeneur. Sympa, et plus facile pour l'identification...

     

    nature,flore,plantes,fleurs,herbier

     

    Vivace à rhizome de 0,20 m à 1,00 m, poilue, elle a des feuilles arrondies ou en coeur parfois immenses après la floraison (peuvent atteindre 1 m de diamètre). Capitules d'un pourpre pâle grossissant au fur et à mesure de la floraison.

     

    nature,flore,plantes,fleurs,herbier

     

    C'est une plante médicinale bien connue. Sa racine est utilisée pour soigner les troubles cardiaques, la toux, les refroidissements. Ce serait aussi un excellent et réel anti-histaminique d'après une étude publiée en 2005.