compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • LA RENONCULE AQUATIQUE (renonculacées)

    C'est l'une des fleurs que je préfère... une vivace (ou annuelle) assez fréquente, appelée ausssi grenouillère, qui vit dans les mares de faible profondeur (près de la Tuilerie) et les eaux peu courantes. Mais attention, cette "charmante" est TOXIQUE, comme beaucoup de renonculacées. C'est la même famille que le bouton d'or qui regroupe de très nombreuses espèces.

     

    plantes,fleurs,nature,photo

     

    Cette plante peut atteindre 1,50 m de long et elle a deux sortes de feuilles : des feuilles flottantes en forme de rein et des feuilles immergées, filiformes. La fleur (mai à septembre) est blanche avec un centre jaune et 5 pétales. Le fruit est porté par un pédoncule.

    Je m'absente quelques jours. A bientôt !

     

  • LA PASSERAGE DES CHAMPS (brassicacées)

    C'est la bourse de Juda ou passerage champêtre, una annuelle ou bisannuelle de 20 à 50 cm de haut, qui pousse dans les champs cultivés ou en friches, les talus secs, souvent en colonies. Elle est fréquente (d'après ma doc) mais je ne l'avais pas encore rencontrée lors de mes balades. Maintenant c'est fait, mais elle ressemble fort au brocoli sauvage ou passerage drave et j'espère ne pas avoir confondu les deux...

     

    nature,plantes,fleurs,herbier,photos

     

    Elle est poilue, avec une tige raide ramifiée le plus souvent vers le sommet, et des feuilles supérieures alternes, dentées (celles de la base sont en rosette). Les fleurs (mai à août) sont blanches, très petites. Fruits (silicules) rugueux à 2 loges renfermant chacune une graine.

    C'est une plante comestible, riche en vitamine C. Son nom aurait pour origine une croyance : elle guérirait de la rage, les animaux.

     

     

  • LE POIREAU SAUVAGE (liliacées)

    Après l'ail sauvage, et autres liliacées, voici aujourd'hui le poireau sauvage ou poireau des vignes. Il ne pousse pas autour de Senlisse mais plutôt en colonie dans les vignes, les terrains plus ou moins en friche, dans le midi de la France. C'est l'ancêtre du poireau cultivé (celui que j'adore, en vinaigrette...) mais sa base ressemble plus à celle d'un oignon et elle possède souvent un grand nombre de bulbilles qui donnent ensuite de nouveaux poireaux sauvages. C'est une plante herbacée vivace.

     

    nature,plantes,fleurs,herbier,photos

     

    N'étant pas buté (le poireau...), la partie blanche de la tige est plus courte, et moins grosse. Cette tige longue de 60 à 80 cm est parfois enroulée. Les fleurs roses (juin) sont rassemblées en ombelle.

    Comme chacun sait, le poireau (sauvage ou pas) est très bon à la santé. Il est notamment diurétique, laxatif, riche en fibres et préconisé contre les problèmes respiratoires, la toux... Il se récolte au printemps, avant que la tige ne devienne trop dure, et son goût lorsqu'il est cuit est assez différent de celui du poireau cultivé (plus sucré). Il vaut mieux éviter de le ramasser au milieu des vignes... à cause des traitements chimiques.

  • L'ARBRE DE JUDEE

    C'est un arbre petit (moins de 10 mètres) que l'on nomme aussi tamarinier, caroubier... Il ne pousse pas à Senlisse mais j'ai voulu tout de même mettre une photo de lui car il est assez original et en plus, on pouvait le voir en fleurs dans certaines grandes villes en avril et encore ces jours derniers.

    Les fleurs (roses) poussent sur le tronc et les branches.

     

    nature,arbres,photo

     

    Selon la croyance, Judas se serait pendu à cet arbre... et les fleurs seraient les larmes du Christ.

    Vous remarquerez... j'espère, la couleur des murs de l'immeuble en parfaite harmonie avec les fleurs de cet arbre :-)

  • LA PIMPRENELLE

    J'ai déja eu l'occasion de "parler" ici de la pimprenelle et je ne vais donc pas revenir sur cette plante.

    Mais les pimprenelles de mon jardin sont en fleurs actuellement, et je n'ai pu résister au plaisir de faire des photos... En voici une.

    Bonne fin de semaine !

     

    nature,fleurs,herbier,photo

  • L'ORME CHAMPETRE (ulmacées)

    C'est aussi sous d'autres noms communs qu'il est connu : ormeau, orme rouge... et il existe une bonne trentaine d'espèces. Mais la graphiose a décimé la plupart des ormes depuis plusieurs dizaines d'années et la grande sécheresse de 1976 leur a été également fatale.

    C'est un arbre à feuilles caduques qui pousse vite, qui peut atteindre 30 m de haut et vivre jusqu'à 500 ans (sans graphiose...). Il aime bien les sols riches et frais (il y en a au moins un à Senlisse, près de la rivière). On le reconnaît facilement en hiver quand ses feuilles sont tombées car les rameaux sont disposés "en arrêtes de poissons" par rapport aux branches principales. Les fleurs, petites, rouge foncé et nombreuses, apparaissent dès février et avant les feuilles. Celles-ci sont vert foncé, dentées, alternes, asymétriques à leur base (c'est typique pour l'identification), avec des nervures très marquées et rectilignes.

    Quant aux fruits (comme le frêne et l'érable), ce sont des samares . Ils (Elles) sont également très caractéristiques et jolis (jolies) de mon point de vue. Ils (Elles) apparaissent en avril. Les ailes arrondies entourent la graine qui est au milieu.

     

    nature,arbres,photos

     

    Le bois de l'orme (tout comme celui de l'aulne) est imputrescible. Le pont Rialto de Venise serait soutenu par des poteaux en orme.

    Enfin, cet orme possède de nombreuses vertus médicinales et il était utilisé traditionnellement pour soigner notamment les dermatoses. Et plein d'autres maux...