compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

photo

  • LE POLYGALA COMMUN (polygalacées)

    BONJOUR ! Après les vieilles pierres (Cadouin 24480)...

     

    nature,fleurs,plantes,herbier,photo

     

    ... les belles plantes. Je ne l'avais pas encore remarquée cette petite plante vivace de 10 à 30 cm de haut et pourtant, elle est tout à fait fréquente le long des chemins, sur les talus, et dans les prés secs (sols sableux).

     

    nature,fleurs,plantes,herbier,photo

     

    Ses feuilles sont alternes, ovales sur une tige courte et dressée. Les fleurs sont très originales, bleues, parfois blanches ou roses (mais il faut une bonne vue) : il y a 5 sépales qui ressemblent à des pétales et les 3 véritables pétales sont soudés à la base alors que les étamines ressemblent elles aussi à des pétales. Je sais... ce n'est pas très clair, mais j'ai un peu de mal aujourd'hui. Floraison de mai à août. Le fruit est une capsule en forme de coeur.

    Autrefois, "on" croyait que cette plante donnait beaucoup de lait aux vaches mais il semblerait qu'il n'en est rien. Par contre, les fleurs contiennent en grande quantité de l'acide cyanhydrique. Attention !!!

     

  • LA RENONCULE AQUATIQUE (renonculacées)

    C'est l'une des fleurs que je préfère... une vivace (ou annuelle) assez fréquente, appelée ausssi grenouillère, qui vit dans les mares de faible profondeur (près de la Tuilerie) et les eaux peu courantes. Mais attention, cette "charmante" est TOXIQUE, comme beaucoup de renonculacées. C'est la même famille que le bouton d'or qui regroupe de très nombreuses espèces.

     

    plantes,fleurs,nature,photo

     

    Cette plante peut atteindre 1,50 m de long et elle a deux sortes de feuilles : des feuilles flottantes en forme de rein et des feuilles immergées, filiformes. La fleur (mai à septembre) est blanche avec un centre jaune et 5 pétales. Le fruit est porté par un pédoncule.

    Je m'absente quelques jours. A bientôt !

     

  • L'ARBRE DE JUDEE

    C'est un arbre petit (moins de 10 mètres) que l'on nomme aussi tamarinier, caroubier... Il ne pousse pas à Senlisse mais j'ai voulu tout de même mettre une photo de lui car il est assez original et en plus, on pouvait le voir en fleurs dans certaines grandes villes en avril et encore ces jours derniers.

    Les fleurs (roses) poussent sur le tronc et les branches.

     

    nature,arbres,photo

     

    Selon la croyance, Judas se serait pendu à cet arbre... et les fleurs seraient les larmes du Christ.

    Vous remarquerez... j'espère, la couleur des murs de l'immeuble en parfaite harmonie avec les fleurs de cet arbre :-)

  • LA PIMPRENELLE

    J'ai déja eu l'occasion de "parler" ici de la pimprenelle et je ne vais donc pas revenir sur cette plante.

    Mais les pimprenelles de mon jardin sont en fleurs actuellement, et je n'ai pu résister au plaisir de faire des photos... En voici une.

    Bonne fin de semaine !

     

    nature,fleurs,herbier,photo

  • L'ORCHIS BOUC (orchidacées)

    Encore une orchidée mais on ne la remarque pas toujours à cause de sa couleur un peu terne et en plus c'est la fin (floraison de juin à juillet). On trouve l'orchis bouc assez fréquemment au bord des routes et des chemins, dans les prés, les bois clairs.

    C'est une vivace vigoureuse à tige dressée (jusqu'à 1 m), marquée de pourpre.

     

    nature,fleurs,orchis,herbier,photo

     

    Les fleurs sont vert pâle avec des petites taches et des rayures pourpres (odeur forte). Sépales et pétales en capuchon. Labelle très long et curieux (3 à 5 cm).

     

    nature,fleurs,orchis,herbier,photo

     

    Pourquoi orchis bouc ? Tout simplement parce que les fleurs sentent ... le bouc.

    Original pour une orchidée. Non ???

     

  • LA BUGLOSSE TOUJOURS VERTE (borraginacées)

    Il existe plusieurs buglosses (ou anchusa) dont la buglosse des champs, assez fréquente autour de Senlisse. Mais c'est de la buglosse toujours verte dont je veux "parler" aujourd'hui.

    Lors d'une promenade dans l'Orléanais, au printemps dernier, nous avons remarqué une plante dont la fleur ressemblait au myosotis (ou à la véronique...) mais pas du tout les feuilles. Nous avons décidé d'en ramener un exemplaire et de la transplanter dans le jardin. Voici le résultat après quelques mois :

     

    nature,fleurs,senlisse,photo

     

    Avant de vivre librement..., cette plante était cultivée à l'origine au Portugal et en Espagne. C'est une vivace de la même famille que la bourrache, de 40 à 100 cm, aux fleurs d'un bleu vif avec un oeil blanc, s'épanouissant (normalement) d'avril à juillet. Celle ramernée dans mon jardin est en pleine floraison depuis septembre dernier et semble se plaîre !

     

    nature,fleurs,senlisse,photo

     

    Les feuilles de cette plante sont énormes et disproportionnées par rapport aux fleurs. Quant à la tige, si elle est brisée, elle peut émrettre de nouvelles tiges qui porteront des fleurs. La racine est pivotante, cassante et elle se régénère aussi lorsqu'on la brise.

    Comme vous voyez cette plantre originale ne manque pas de moyens pour se reproduire et subsister...

  • LA DOUCE-AMERE

    Elle a d'autres noms : vigne de Judée, herbe à la fièvre... et ausi réglisse sauvage. Autrefois (il y a longtemps...), les enfants suçaient les tiges et ils avaient une double sensation, amère et sucrée, d'où le nom douce-amère. On utilisait ainsi les tiges à la manière des racines de réglisse.

    C'est la même famille que la pomme de terre (solanacées) mais les fleurs sont plus belles.

     

    nature,fleur,douce-amère,photo



    Les fleurs (hermaphrodites) viennent en petites grappes de juin à septembre, et sont constituées de magnifiques étoiles violettes. A la base  de chaque  pétales, il y a  2 petites taches vertes cerclées de blanc. On distingue à peine les taches sur la photo. Au centre de la corolle, ce qui est jaune d'or, ce sont les 5 étamines à anthères soudées, avec le pistil qui dépasse. Un petit bijou !

    Les feuilles sont caduques et de forme variable... La plante pousse en recherchant plutôt l'humidité (fossés, haies, lisières, terrains incultes, borfds des mares). Les fruits sont des baies en petites grappes pendantes, d'abord jaune puis rouge vif et luisantes, allongées puis ovoïdes. Peau translucide laissant voir les graines (août à octobre).

     

    nature,fleur,douce-amère,photo


    Ces baies sont TOXIQUES et la confusion est possible avec plein d'autres plantes : salsepareille (j'adore ce nom !), épine-vinette, viorne obier... J'espère que sur la photo, au dessus, prise en octobre dernier, ce sont bien des baies de douce-amère ! SVP me prévenir s'il y a erreur de ma part.

  • LE TROENE (oléacées)

    Cet arbrisseau de 1 à 3 m que je rencontre actuellement en fleurs lors de mes balades en forêt, le long des chemins et dans les haies, recherche la lumière mais à la particularité intéressante de pousser aussi à l'ombre.

     

    nature,fleur,troène,photo

     

    Pourquoi ai-je voulu "parler" aujourd'hui du troène ? Pour cette originalité... mais aussi parce qu'il a connu sa période de célébrite comme plante d'agrément alors qu'il est maintenant un peu passé de mode. Autrefois il était souvent présent dans les jardins car il se prête bien à la taille mais depuis quelques années, il a été remplacé dans les haies par le photinia, le thuya et autres conifères.

     

    nature,fleur,troène,photo

     

    Ses feuilles vert foncé, glabre, persistantes tout l'hiver disparaissent progressivement à l'approche du printemps. Elles prennent souvent des tons violacés en automne. Les fleurs (hermaphrodites) viennent en juin/juillet, sont blanches, en grappes, dressées, dégagent une odeur forte et particulière.

    Les fruits sont des baies noires, brillantes, en bouquets à l'extrémité des rameaux. Elles apparaissent en septembre/octobre et restent pratiquement tout l'hiver. Elles sont TOXIQUES. A ne pas confondre avec les prunelles lorsqu'elles sont petites et désséchées.

     

    nature,fleur,troène,photo

    Le troène, encore un original mais un original à ne pas oublier... malgré les modes !