compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • L'EPINE-VINETTE (suite)

    J'ai déjà "parlé" ici du pisse-vinaigre, ou vinettier, ou oseille des bois, ou berberis...

    Il s'agit bien d'un arbrisseau buissonnant, épineux et à feuilles caduques. Je viens d'en rencontrer un exemplaire, il y a quelques jours en me promenant. Il n'y avait plus une seule feuille mais les baies étaient encore là car elles persistent tout l'hiver, quand les oiseaux ne sont pas trop affamés. Cette année, l'hiver n'a pas été rude (jusqu'à maintenant) et il y a donc des restes... au garde-manger.

     

    187535pinevinette.jpg

      

    Une prochaine fois, quand j'aurai une photo, je vous montrerai les fleurs, en grappes pendantes, d'un beau jaune. Mais ce sera plus tard (mai/juin). Peut-être !

  • ALBIZIA (fabacées)

    Son autre nom est l'arbre à soie à cause de ses fleurs plumeuses. On le rencontre plutôt dans les régions tempérées car il est assez fragile, mais il peut résister à des températures assez basses (jusqu'à -17 °). Je me souviens avoir vu ce bel arbre dans le jardin de Monet à Giverny et souvent dans le midi de la France. En fait, il est originaire d'Asie et a été ramené en Europe par le florentin Albizi.

     

    arbresoie.jpg


    Il peut atteindre 12 m de haut, et pousse relativement lentement. Ses feuilles caduques apparaissent tardivement en saison, ressemblent vaguement à celles des fougères et tombent dès le mois d'octobre. Elles se referment la nuit.Image Hosted by ImageShack.us

    Quant aux fleurs (juin/juillet), elles sont aux couleurs vives et les longues étamines donnent l'apparence d'une douce brosse ou d'un pompom. Les fruits sont des gousses plates avec 5 à 8 graines.

     

     

  • ART NOUVEAU

    Jules LAVIROTTE est moins célèbre, et sans doute moins talentueux que Hector GUIMARD... Cet architecte a cependant construit en 1901 un immeuble tout à fait étonnant 29 avenue Rapp à PARIS 7ème.

     

    La façade est en grès flammé et les décors d'une exubérance particulière à la période.

     

    artnouveau3.jpg



    Il obtint le prix des façades de la ville de PARIS en 1903. 

     

    artnouveau2.jpg

     

    C'est un peu chargé... je le reconnais. On aime, ou on aime pas l'Art Nouveau et je le comprends parfaitement. Autrefois, je détestais, mais aujourd'hui, c'est différent. Je trouve cela un peu fou, drôle, inventif, gai...

  • LA JUSQUIAME BLANCHE (Suite)

    La fleur en forme de cloche de cette jusquiame blanche est en fait plutôt jaune que blanche, avec une gorge pourpre, noire ou verte. La floraison intervient de mai à octobre. C'est une bisannuelle ou annuelle, poilue (glanduleuse avec une odeur désagréable). Les feuilles sont alternes, pétiolées, dentées pour les supérieures. Capsules à deux loges s'ouvrant à maturité. C'est la même famille que la tomate, la pomme de terre, la morelle noire...

    Elle est relativement rare, et pousse principalement en région méditerranéenne dans les friches, les décombres, le long des murs, dans les rocailles, dans les chemins. Celle de la photo a été trouvée dans le Gard.

     

    jusquiame2.jpg


    (photo de ma correspondante particulière :-) en région méditerranéenne, Véron)

     

    D'après Wikipédia :"Le terme de "jusquiame" est un emprunt au bas latin jusquiamos, jusquiamus, du latin hyoscyamos, hyoscyamum et du grec ὑοσκύαμος (uoskuamos) de même sens, morphologiquement « fève de porc ». Il s'agit d'une allusion à l'épisode de l'Odyssée durant lequel la magicienne Circé transforma en pourceaux les compagnons d'Ulysse en leur faisant pour cela boire un philtre contenant de la jusquiame. Mais Ulysse était immunisé grâce à un antidote - végétal - dont Hermès lui avait fait présent. Certains interprètent cet épisode comme une métaphore opposant la bestialité (le pourceau) à la raison. Toutefois, les solanacées "vireuses", dont fait partie la jusquiame, sont fréquemment évoquées dans les histoires de métamorphoses d'homme en animal : lycanthropie par exemple. Elles peuvent en effet générer des hallucinations particulièrement puissantes, y compris celle d'avoir pris la forme d'un animal, au point d'en adopter le comportement."

  • LA JUSQUIAME BLANCHE (solanacées)

    Il y a quelques mois, j'indiquais dans une note que je commençais à manquer de "munitions" c'est à dire que je ne trouvais plus beaucoup de plantes et fleurs nouvelles autour de Senlisse. J'ai été entendu et une âme charitable, Véron, qui habite en général le sud-est de la France (quand elle n'est pas en voyage...) vient de m'adresser quelques photos d'une plante que l'on ne trouve pas par chez moi. Je vais vous en faire profiter et exceptionnellement, la photo de ce jour n'est donc pas de moi. Peut-être est-ce le début d'un blog collaboratif ?

     

    jusquiameblanche.jpg



    Cette plante, la voici dans son état délabré c'est à dire longtemps après la floraison mais les lecteurs un peu fidèles pourront voir la fleur dès la prochaine fois.

    La jusquiame blanche est très toxique dans toutes ses parties, tout comme la jusquiame noire, laquelle se distingue par ses fleurs blanc-jaune qui sont veinées de violet alors que l'autre est également blanc-jaune mais non veinées de violet.

    A la prochaine fois. 

  • SENLISSE

    Oyez, habitants de Senlisse... après restauration, la vierge à l'enfant est de retour au dessus du portail de l'église.

     

    statuesenlisse.jpg

     

    Il manque toujours une main, la tête de l'enfant... mais elle a retrouvé son nez.

     

    statuesenlisse2.jpg



  • JARDIN EXOTIQUE DU KESTELLIC

    C'est un jardin de 6 hectares, inscrit à l'inventaire des monuments historiques, situé à PLOUGUIEL dans les Côtes d'Armor, en Bretagne. J'y étais au début de mois de septembre dernier. Souvenir, souvenir...

     

    kestellic1.jpg



    Il bénéficie d'un microclimat exceptionnel car niché sur les rives escarpées du Jaudy et exposé plein sud. De ce fait, on peut y voir une végétation méditerranéenne naturelle mais aussi plus de 1500 espèces végétales venues de NouvelleZélande, d'Australie, de Californie, d'Amérique du Sud et aussi de Chine.

     

    kestellic2.jpg



    Une rivière y serpente, avec des bassins, des cascades et le manoir situé dans la partie basse du jardin est également remarquable.

     

    kestellic3.jpg



    C'est dans ce jardin que l'on trouve le BRASSAIOPSIS MITIS...