compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • LA BUGRANE EPINEUSE (fabacées)

    C'est l'herbe aux ânes, l'arrête-boeuf (Ononis spinosa). Cette plante vivace est une mauvaise herbe qui est appréciée des ânes malgré ses épines, alors que les autres animaux la délaissent.

     

    nature,plantes,fleurs,herbier,photos

     

    Elle est très commune dans toute la France et on la trouve le long des chemins, dans les prairies, les pâturages. Elle a des tiges grêles, rougeâtres, dressées très ramifiées, qui portent deux rangées d'épines disposées dans le sens de la longueur. Il existe une autre espèce (Ononis repens) qui n'a pas d'épines mais des poils. Les fleurs sont roses (juin à septembre), ressemblent à celles des pois, et poussent aux aisselles des feuilles. Les fruits forment des gousses duveteuses.

    Ses racines étaient utilisées pour soulager les inflammations des reins (bonne à rompre les pierres des calculs) et de la vésicule, ainsi que divers autres troubles (rhumatismes, goutte).

    Cette bugrane épineuse figure page 238 du Guide Delachaux... Merci pour le cadeau, Christine :-)

     

  • L'HYSOPE (lamiacées)

    Encore une plante que l'on ne trouve pas autour de Senlisse mais plutôt dans les Alpes de Haute Provence et dans les Pyrènées, entre 500 et 1800 m d'altitude. C'est l'herbe sacrée, une vivace qui pousse en touffes, dont les tiges peuvent atteindre 50 cm de longueur et qui portent des feuilles étroites et opposées. En été, à l'aisselle des feuilles supérieures se trouvent les fleurs (bleu roi). Les fruits (tétrakènes) sont composés de 4 akènes (fruits secs à graine unique).

     

    nature,fleurs,plantes,photos,herbier

     

    Cette plante est cultivée en plein champs pour les besoins de la médecine. Les fleurs sont utilisées principalement contre les affections pulmonaires, l'asthme, la grippe, le rhume, la transpiration... mais elle est bonne aussi pour la digestion... et les flatulences. Elle est tonifiante mais déconseillée aux gens nerveux. En usage externe, elle est cicatrisante. L'huile essentielle d'hysope officinale ne doit surtout pas être utilisée par voie interne (neurotoxique).

    Les feuilles fraîches peuvent servir servent de condiment pour les rôtis et on fabrique une liqueur avec les sommités fleuries.

  • LA GENTIANE JAUNE (gentianacées)

    Encore une plante qui ne pousse pas à Senlisse... puisqu'on la trouve seulement dans les prairies de montagne, les bois clairs, entre 500 et 2500 m d'altitude. C'est une vivace fréquente dans tous les massifs montagneux de France, appelée aussi grande gentiane. Sur ma photo, ce sont des gentianes d'Auvergne.

     

    nature,plantes,fleurs,herbier

     

    Elle mesure de 50 cm à 120 cm, avec des feuilles vert pâle, opposées, aux nervures saillantes et parallèles. Les feuilles du haut engainent la tige plutôt robuste. Les fleurs jaunes (juin à septembre) viennent à l'aisselle des feuilles supérieurs et c'est seulement au bout d'une dizaine d'années que l'on voit apparaître les premières fleurs. Ne pas confondre avec le vérastre blanc aux fleurs blanches. Le fruit de la gentiane jaune est une capsule qui renferme des graines ailées.

    La racine (au goût amer) est utilisée en médecine pour stimuler les sécrétions gastriques. Elle a aussi une action tonique sur le foie, la vésicule biliaire et tout l'organisme. Mais attention, à forte dose, elle peut causer des maux de tête (comme la liqueur Suze, Picon...) Hic !

  • LE LACTAIRE DELICIEUX

    Bon  comestible mais qui, parait-il, ne mérite pas tout à fait son nom. Il est commun et abondant dans l'herbe des bois de pins, de la fin de l'été jusqu'au début de l'hiver parfois. Très populaire sur les marchés dans le Midi et en Catalogne, son autre nom est le catalan. Les lactaires ont une particularité : quand on les casse, ils saignent et quelques gouttes de latex s'écoulent de la chair.

     

    nature,champignons,photos

     

    Le chapeau est convexe, obtus au centre avec une marge enroulée et plutôt mince, de couleur orangée avec des taches vertes. Les lames serrées, inégales, fourchues, parfois ramifiées sont orange vif maculées de vert par temps humide. Le pied est court, creux avec une chair blanche au centre et orangé vers l'estérieur. La chair assez épaisse, est ferme et verdit au bout de 24 heures.

    Ce lactaire délicieux peut être confondu avec le lactaire sanguin qui est également comestible et très recherché. La confusion serait plus dramatique avec le lactaire à coliques, ou lactaire à toison.

  • L'ARNICA MONTANA (astéracées)

    C'est une fleur miraculeuse, connue de tous, ou presque. En usage externe (pommade), elle soigne les irritations de la peau, les inflammations diverses, les ecczémas légers, les rougeurs, les gerçures, l'acnée, l'érythème fessiers des bébés, les plaies... Toujours en usage externe, elle est conseillée en cas de coups, chocs, ématomes... et en homéopathie (traumatismes physiques et moraux).

     

    nature,fleurs,plantes,herbier

     

    Elle est est tellement recherchée et cueillie qu'elle a tendance à disparaître et qu'elle est maintenant protégée dans certaines régions ou pays d'Europe.

    L'arnica, ou tabac des Vosges, ou plantain des Alpes, ou herbe aux pêcheurs, est une vivace herbacée qui vit dans les prairies et bois de montagne (donc, pas à Senlisse). Elle mesure de 20 à 60 cm, elle est poilue, avec des feuilles presque toutes en rosette à la base et une tige avec seulement 2 feuilles opposées. Fleurs (mai à septembre) en capitule jaune orangé qui se ferment quand il va pleuvoir.

    Enfin, c'est une plante tinctoriale, et elle servait aussi de colorant alimentaire (beurre).

    En interne, attention, très toxique pour le système nerveux.

     

     

  • LA MOLENE BLATTAIRE (scrophulariacées)

    C'est l'herbe aux mites. Elle fait partie des molènes dont j'ai déja parlé ici avec le bouillon blanc.

    La molène blattaire est une plante bisannuelle que l'on trouve au bord des routes, des chemins et dans les terrains en friches. Elle mesure 30 à 100 cm de haut, sa tige est anguleuse avec des poils dans la partie supérieure. La première année elle produit une rosette de feuilles et ne fleurit que l'année suivante. Les feuilles sont en rosette à la base puis alternes le long de la tige, brillantes, à pétiole court. Floraison de juin à septembre, fleurs hermaphrodites, jaunes (parfois blanches), à 5 pétales en étoiles, avec 5 étamines recouverts de poils violets. Le fruit est une capsule.

     

    nature,plantes,fleurs,herbier,photos

     

    Rien a voir avec le chameau. Lui, il blatère -:)

     

     

  • J'ADORE ...

    Après l'helvelle crépue... voici un dessin que j'aime bien et que je viens de retrouver. Je ne connais pas son auteur et il voudra bien me pardonnner (j'espère) de ne pas porter son nom.

    Bonne fin de semaine, tout de même... et attention aux champignons et au shampooing !

     

    dessin,photos