compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

FLORE DE SENLISSE - Page 8

  • PASTEL DES TEINTURIERS (brassicacées)

    Oui, je sais... j'ai déjà passé des notes ICI et LA au sujet de cette plante à fleurs jaunes et à feuilles tirant sur le bleu, appelée aussi guède. C'est isatis tinctoria.

     

    Upload images

     

    Je rappelle que le pastel, piment provenant de la trituration puis de la macération des feuilles du pastel des teinturiers a constitué l'or bleu de la Renaissance et que sa culture se pratiquait surtout dans la région appelée "Pays de Cocagne", c'est à dire dans le sud-ouest de la France.

     

    Upload images

     

    J'ai toujours pensé (faussement...) que cette plante ne poussait pas à l'état sauvage en dehors de cette région. En fait, séjournant en avril dernier en Alsace près de Colmar, j'ai constaté qu'on la rencontrait fréquemment au milieu des vignes. En cherchant un peu sur internet, j'ai découvert qu'il s'agissait effectivement de la même plante et qu'elle résistait à des températures froides (jusqu'à - 15 °). 

    J'adore ce bleu pastel que l'on fabriquait encore à Lecture dans le Gers, jusqu'à qu'à ces dernières années. Mais il semblerait que c'est fini depuis le 15 janvier 2016 ! Voir ICI.

  • FETE DES PLANTES A CHATEL-GUYON

    Les fêtes des plantes sont nombreuses en France et dans la région parisienne, nous bénéficions de Beauregard, de Chantilly mais aussi de Châtel-Guyon dans le Val d'Oise, au pied de la falaise de craie. Les 7 et 8 mai, c'était la grande manifestation annuelle.

     

    Hebergeur d'image

     

    Cette exposition/vente de végétaux et accessoires liés au Jardin existe depuis plus de 20 ans dans une ambiance sympathique... et un peu snob (j'y ai vu quelques outils de jardin en cuivre).

     

    Hebergeur d'image

    (ail des ours) 

    Et de l'autre côté de la rue, en bord de Seine, on peut visiter le potager/verger classé "Jardin Remarquable".

     

    Hebergeur d'image

     (chicorée sauvage rouge de Vérone)

    Enfin, le Parc Naturel Régional du Venin Français mérite également une visite (domaine de Villarceaux...).

  • DAME D'ONZE HEURES (liliacées)

    Il a déjà été question ICI  de cette plante vivace à bulbe mais je n'ai pu résister au plaisir de photographier une nouvelle fois la belle dame aux fleurs blanc comme neige.

     

    Hebergeur d'image

     

    Elle pousse plutôt parcimonieusement autour de Sentisse alors qu'en Alsace on la trouve parfois en très grand nombre dans les vignes.

    Elle est pas belle la nature ?

  • LE JARDIN DE BERCHIGRANGES

    J'ai déjà écrit ICI et LA au sujet de ce jardin situé dans les Vosges, l'un de mes préférés.

     

    Upload images

     

    Je précisais alors que chaque année, en avril, avait lieu un festival des narcisses (+ de 650 variétés). Etant en Alsace, j'en ai profité pour revenir dans ce jardin unique, tout en émotions.

     

    Upload images

     

    Je propose donc aujourd'hui quelques photos qui donneront envie, je l'espère, à celles et ceux qui viennent sur ce blog de faire le voyage un jour prochain à Berchigranges, non loin de Gérardmer.

     

    Upload images

    (erythronium pagoda) 

    Et encore quelques photos la prochaine fois...

  • ORCHIS D'HYERES (orchidacées)

    C'est l'orchis olbiensis... je crois.

     

    Hebergeur d'image

     

    Cette petite orchidée se rencontre dans les bois clairs, les garrigues ou les pelouses rocailleuses en région Méditerranéenne.

    Les feuilles basales ne sont pas maculées mais simplement mouchetées. La hampe floral est rougeâtre dans le haut. L'inflorescence ne contient que peu de fleurs. L'éperon est très long et ascendant.

    Trouvée en mars dans les Corbières.

  • LES OPHRYS (orchidacées)

    Il existe plus de 150 espèces d'orchidées sauvages en France, au bord des routes, dans les prés, les forêts, à la montagne, en plaine... Certaines sont relativement répandues, d'autres sont devenues rares, la plupart semblent se raréfier et sont presque toutes protégées en France (sauf 4).

     

    Hebergeur d'image

     

    Le plus souvent, ce sont les insectes qui effectuent la pollinisation en tentant de butiner la fleur. L'adaptation la plus remarquable est fournie par l'espèce des ophrys qui imitent l'aspect d'une abeille femelle. Les mâles accrochent le pollen en copulant avec la fleur.

    La majeure partie des graines ne germinera pas hormis celles qui tomberont dans un endroit favorable où se trouvent certains champignons microscopiques qui vivent dans le sol. En envahissant la graine, le champignon provoque la multiplication des tissus de la plante et permet ainsi la formation des organes souterrains. Cela peut être très long et parfois il faut attendre plusieurs années pour voir fleurir la plante (Guide des orchidées de France par Frank Jouandoudet).

     

    Hebergeur d'image

     

    Reconnaître les ophrys n'est pas toujours aisé, loin de là, même pour les spécialistes (dont je ne suis pas). Cependant, la précocité de la floraison dans la saison peut être un indice précieux. L'ophrys litigieux est souvent l'une des premières orchidées que l'on voit dans l'année, dès le mois de mars. Mais il en est de même avec l'ophrys occidental et celle de mes photos pourrait bien être l'une... ou l'autre. Elle a été trouvée dans les Corbières, dernière semaine de mars.

  • DIPLOTAXIS FAUSSE ROQUETTE (brassicacées)

    C'est une plante adventive des cultures, très commune, que l'on trouve surtout dans les vignes, en région méditerranéenne. Elle est appelée aussi roquette blanche, fausse roquette.

     

    Hebergeur d'image

     

    Elle mesure 15 à 50 cm, a une tige avec poils et des feuilles basales en rosettes. Les fruits sont des siliques.

     

    Hebergeur d'image

     

    Elle a la particularité de fleurir pratiquement toute l'année et surtout en hiver. 

     

    Hebergeur d'image

  • NARCISSE A FEUILLES DE JONC (amaryllidacées)

    Je ne rencontre plus beaucoup de nouvelles fleurs sauvages au cours lors de mes balades autour de Sentisse. Alors je vais présenter aujourd'hui et dans les prochaines notes quelques fleurs sauvages découvertes dans les Corbières lors de mon dernier petit voyage.

     

    Hebergeur d'image

     

    Le narcisse à feuilles de jonc (narcisses assoanus) est beaucoup plus petit (10 à 20 cm) que les narcisses habituels. Il pousse partout dans le sud, dans la garrigue, les rochers et fleurit en mars.

    La fleur est presque toujours jaune et odorante. Il passe totalement inaperçu en dehors de la période de floraison à cause de ses feuilles semblables à bien d'autres plantes des lieux.