compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fruits et baies sauvages - Page 5

  • LE SORBIER DES OISELEURS

    Cet arbre vit sa vie tranquillement dans mon jardin et ce n'est donc pas un arbre sauvage. J'ai voulu vous "parler" cependant de lui pour une raison bien précise. La semaine dernière, il avait encore tous ses fruits et en 3 ou 4 jours, plus rien. Les oiseaux du coin et notamment les merles ont fait leur marché...

     

    nature,arbres,78,photos


    Autrefois les oiseleurs tendaient des filets sur les arbres pour attraper les grives et les merles, où se servaient des fruits pour les appâter, d'où le nom sorbier des oiseleurs. C'est un arbre à feuilles caduques de la famille des rosacées, très répandu en Europe, qui pousse spontanément en pleine nature ou bien que l'on trouve dans les parcs, les jardins et même dans les rues car il est très décoratif et sa taille reste modeste (rarement plus de 10 m de haut).

    Ses fruits (sorbes) sont très nombreux. Ils sont en grappes formées de baies orangées à rouges, à sommet un peu aplati et creusé en forme d'étoile à cinq branches.

     

    nature,arbres,78,photos


     

    Ces baies persisitent sur l'arbre jusqu'en hiver, si les oiseaux ne les ont pas toutes dévorées avant.  Cette année, les grives et les merles ont tout mangé très rapidement sans doute parce qu'ils n'ont pas trouvé à se nourrir suffisamment par ailleurs, les fruits (cerises...) ayant été plus rares à cause des gelées tardives. Ou par gourmandise !

    La durée de vie de cet arbre est d'environ 120 ans, il est peu exigeant en qualité de sol et ses feuilles se décomposent rapidement pour créer un humus de qualité. C'est bon à savoir pour le compost !

    C'est aussi un arbre magique. Mais oui. En Scandinavie, les rameaux de cet arbre sont sensés chasser les sorcières et en Allemagne, ils protègent le bétail du "dragon qui vole". Si, si ...

    Malgré de nombreuses propriétés médicinales, les sorbes ne peuvent être consommées crues par l'homme, mais on peut les transformer en gelée ou en confiture (je ne suis par certain de l'intérêt).

    Enfin, le sorbier des oiseleurs est recherché en sculpture et en tournerie pour les qualités de finesse et d'homogénéité de son bois blanc-rougeâtre.

    Source : http://senlisseenyvelines.blogspirit.com (une vieille connaissance !!!)

     

  • LA DOUCE-AMERE

    Elle a d'autres noms : vigne de Judée, herbe à la fièvre... et ausi réglisse sauvage. Autrefois (il y a longtemps...), les enfants suçaient les tiges et ils avaient une double sensation, amère et sucrée, d'où le nom douce-amère. On utilisait ainsi les tiges à la manière des racines de réglisse.

    C'est la même famille que la pomme de terre (solanacées) mais les fleurs sont plus belles.

     

    nature,fleur,douce-amère,photo



    Les fleurs (hermaphrodites) viennent en petites grappes de juin à septembre, et sont constituées de magnifiques étoiles violettes. A la base  de chaque  pétales, il y a  2 petites taches vertes cerclées de blanc. On distingue à peine les taches sur la photo. Au centre de la corolle, ce qui est jaune d'or, ce sont les 5 étamines à anthères soudées, avec le pistil qui dépasse. Un petit bijou !

    Les feuilles sont caduques et de forme variable... La plante pousse en recherchant plutôt l'humidité (fossés, haies, lisières, terrains incultes, borfds des mares). Les fruits sont des baies en petites grappes pendantes, d'abord jaune puis rouge vif et luisantes, allongées puis ovoïdes. Peau translucide laissant voir les graines (août à octobre).

     

    nature,fleur,douce-amère,photo


    Ces baies sont TOXIQUES et la confusion est possible avec plein d'autres plantes : salsepareille (j'adore ce nom !), épine-vinette, viorne obier... J'espère que sur la photo, au dessus, prise en octobre dernier, ce sont bien des baies de douce-amère ! SVP me prévenir s'il y a erreur de ma part.

  • LA FRAISE DES BOIS (rosacées)

    Bonjour,

    Cette petite plante a de nombreuses vertus et la première est sans doute d'avoir une saveur et un parfum incomparables. J'attends chaque année avec impatience la période des fraises des bois pour faire des tartes... inoubliables. En général, je ne suis pas très gourmand, mais là, j'assume. Il y a pourtant un risque, paraît-il (ici).

    C'est une rosacée à 5 pétales blancs séparés, groupées par 2 ou 3 au bout d'un long pédoncule. Les feuilles sont divisées en 3 folioles dentées.

    Le "fruit" est en fait une excroissance du réceptacle, parsemé de petites graines (akènes) qui sont les vrais fruits. 

     

    nature,fraise des bois,photos

    La fraise est riche en vitamines C, en tanin, en phosphore, en fer... On la recommande surtout aux anémiés, aux hypertendus, aux personnes ayant des rhumatismes.C'est bon au moral... en ce qui me concerne.

    Attention cependant au renard et à l'échinococcose alvéolaire humaine.